Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise
Manifestations des 25, 26 et 28 avril 2018 au Togo


Qui dit que les enfants des dictateurs et sanguinaires sont les mieux lotis quand ils se croient tout permis au moment où leurs parents sont au pouvoir. Les exemples sont multiples pour ses progénitures à la chute de leurs pères.

Les Burkinabè ont encore démontré avec courage et détermination en chassant par un soulèvement et une révolution le jeudi 30 au 31 octobre 2014, leur Président Blaise Compaoré, le..dictateur, le sanguinaire, l’assassin, le tueur et le pyromane qui a passé 27 ans au pouvoir.

 

Sauve qui peut. C’est la débandade totale de la famille Compaoré et sa clique qui ont pris la fuite en se refugiant un peu partout à savoir (Niger, Bénin, Ghana, Côte d’Ivoire, Togo, Nigéria, etc…), pour sauver leur peau.

Le jeudi 30 octobre 2014, où tout est chaud au Burkina Faso, deux fils de Blaise Compaoré qu’il a eu avec une autre femme que Chantal, ont trouvé refuge à Lomé.

L’information de l’arrivé des deux fils de Blaise Compaoré dans la capitale togolaise, est parvenue à notre rédaction. L’investigation et recoupement, nous a permit de localiser les deux enfants du dictateur déchu.

Ces derniers se trouvent à l’hôtel Santa Maria en face de la mer, sur le Boulevard du Mono à Lomé en allant vers l’hôtel de la paix.
D’une source Burkinabè, les deux fils fugitifs comme les autres semaient des désordres et narguaient les gens dans leur pays avant la chute tragique et inattendu de leur père Président du Faso.

 

 La Nouvelle



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!