janvier 23, 2019
Ad Top Header


Togo : Affaire d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat : Une amnistie est-elle possible pour les détenus ? Featured

Ils boucleront bientôt une dizaine d’années de détention après leur condamnation dans la rocambolesque affaire d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat suite à une parodie de procès en 2009.


De tous ceux qui ont été condamnés dans cette affaire, trois et pas des moindres sont encore dans les liens de la détention à la prison civile de Lomé, d’Atakpamé et de Sokodé. Kpatcha Gnassingbé ancien ministre de la défense, demi –frère de Faure, le Commandant Abi Atti et le capitaine Casimir Dontema ne sont pas près de connaitre le bout du tunnel.

Depuis plusieurs années, des voix s’élèvent pour demander la libération de ceux qui sont toujours en prison dans cette affaire. Le cas Kpatcha Gnassingbé, demi-frère de l’actuel locataire du palais de la Marina est le plus évoqué. Des Chefs d’Etat, des autorités traditionnelles, des chefs religieux ont plaidé pour sa libération qui tarde à se concrétiser.

Parmi les sujets abordés par la facilitation dans le cadre de l’apaisement, le facilitateur Dankwa Nana Akufo-Addo a plaidé pour la libération de Kpatcha Gnassingbé et ses coaccusés. Selon des sources bien renseignées, les discussions sur ce sujet entre le facilitateur et Faure Gnassingbé ont débouché sur des promesses qui n’ont pas été tenues jusqu’à présent.

L’état de santé de plus en plus dégradant de Kpatcha Gnassingbé et du commandant Abi Atti récemment hospitalisé relance la question de la libération de ces détenus à travers une amnistie générale.

Cette affaire quoi qu’on dise, reste une grosse épine aux pieds du pouvoir de Lomé. En d’autres termes, le maintien en prison de ces trois personnes dans un contexte politique très tendu depuis plus d’un an ne contribuera qu’à ternir davantage l’image du régime.

Faure Gnassingbé doit se soustraire de toutes les pesanteurs dans ce dossier pour envisager le plus tôt possible une mise en liberté de ces derniers détenus dans cette affaire d’atteinte à la sureté intérieure de l’Etat, la plus grande mascarade judiciaire de sa gouvernance.

Rate this item
(0 votes)
Last modified on mercredi, 05 décembre 2018 10:45

Latest Tweets

Togo / Ordonnance de clôture du dossier Foly Satchivi / Le porte-parole du Mouvement En Aucun Cas bientôt jugé pour… https://t.co/HTlNh9uYbU
Togo : Et Dama Dramani confirma ce qui se dit sur les députés https://t.co/BKiDAIARdh via @tripplesworld
Togo / Résultats provisoires des Législatives / Un siège pour le NET dans Bassar Abass Bonfoh crie à un ""arrangeme… https://t.co/xWbNYgECTE
Follow Togosite on Twitter

Post Gallery

Le Togo et une nouvelle parodie électorale : Le grand recul

RDC: Washington dénonce un scrutin «ni libre, ni démocratique»

Encore un soutien de poids pour le projet SUN PLAZZA de Sokodé : l’Ex Envoyée spéciale pour le processus de paix au Proche-Orient sous la présidence Sarkozy, Valérie Hoffenberg

Togo : Voeux de Nouvel an Voici ce que souhaite Philippe Atakpa du PSR aux Togolais en 2019

Togo Farce électorale du 20 décembre : Bienvenue à l’Assemblée nationale UNIRcolore !

Togo / Ordonnance de clôture du dossier Foly Satchivi  / Le porte-parole du Mouvement En Aucun Cas bientôt jugé pour ""apologie et provocation aux crimes et délits""

Togo : Et Dama Dramani confirma ce qui se dit sur les députés

Togo / Résultats provisoires des Législatives / Un siège pour le NET dans Bassar  Abass Bonfoh crie à un ""arrangement "" et réclame les 3 sièges pour UNIR

Togo Télécom en voie de licencier 500 personnes : Vive le mandat social et le développement

Togosite.com - All Rights Reserved