janvier 23, 2019
Ad Top Header


Le baron de la drogue «El Chapo» jugé à New York Featured

Le procès du Mexicain Joaquin Guzman, surnommé « El Chapo », s'ouvre ce lundi 5 novembre aux Etats-Unis. Celui qui a dirigé pendant 25 ans l'un des plus puissants cartels de la planète va devoir répondre de 11 chefs d’accusation.

En espagnol, « El Chapo » signifie « le courtaud ». Mais ce surnom, que Joaquin Guzman doit à sa taille – environ 1,60 m –, est à l’opposé de son ambition. A 61 ans, il est considéré par les procureurs américains comme le plus puissant narcotrafiquant du monde depuis le Colombien Pablo Escobar, tué en 1993.
Originaire de l’Etat du Sinaloa, au nord-ouest du Mexique, Joaquin Guzman n’a que 15 ans quand il cultive ses premiers plants de cannabis. « El Chapo » entre réellement dans le trafic de drogue dans les années 1980 auprès de Miguel Angel Felix Gallardo, le « parrain » du trafic de cocaïne au Mexique.
L’arrestation de Gallardo en 1989 et des tensions internes poussent « El Chapo » à retourner dans l’Etat du Sinaloa. Il prend les rênes du cartel de drogue local et en fait le plus puissant au monde. Il a expédié aux Etats-Unis plus de 154 tonnes de cocaïne ainsi que d'énormes quantités d'héroïne, de méthamphétamines et de marijuana, pour une valeur estimée à 14 milliards de dollars. Le cartel pèserait aujourd’hui 20 milliards de dollars.
Joaquin Guzman se forge aussi une image publique, grâce à deux évasions spectaculaires. En 2001, il s’échappe d’une prison de haute sécurité en se cachant dans un panier à linge. En 2015, il s’évade par un tunnel creusé sous la douche de sa cellule. Sa cavale prend fin en 2016 au Mexique. Les Etats-Unis obtiennent son extradition l’année suivante. Depuis, il est enfermé dans la prison qu’on surnomme le Guantanamo de New York.
La sélection du jury doit commencer dès lundi matin, à huis clos, une mesure réservée aux criminels les plus dangereux. Les noms des jurés resteront secrets et des gardes les escorteront chaque jour au tribunal. Au terme d'un procès qui doit durer environ quatre mois, ils devront décider si les preuves sont suffisantes pour déclarer « El Chapo » coupable des onze chefs d'accusation contre lui, parmi lesquels trafic et distribution de drogues, possession d'armes à feu, blanchiment d'argent. L'intéressé a plaidé non coupable.
Auteur: Rfi
Rate this item
(0 votes)

Latest Tweets

Togo / Ordonnance de clôture du dossier Foly Satchivi / Le porte-parole du Mouvement En Aucun Cas bientôt jugé pour… https://t.co/HTlNh9uYbU
Togo : Et Dama Dramani confirma ce qui se dit sur les députés https://t.co/BKiDAIARdh via @tripplesworld
Togo / Résultats provisoires des Législatives / Un siège pour le NET dans Bassar Abass Bonfoh crie à un ""arrangeme… https://t.co/xWbNYgECTE
Follow Togosite on Twitter

Post Gallery

Le Togo et une nouvelle parodie électorale : Le grand recul

RDC: Washington dénonce un scrutin «ni libre, ni démocratique»

Encore un soutien de poids pour le projet SUN PLAZZA de Sokodé : l’Ex Envoyée spéciale pour le processus de paix au Proche-Orient sous la présidence Sarkozy, Valérie Hoffenberg

Togo : Voeux de Nouvel an Voici ce que souhaite Philippe Atakpa du PSR aux Togolais en 2019

Togo Farce électorale du 20 décembre : Bienvenue à l’Assemblée nationale UNIRcolore !

Togo / Ordonnance de clôture du dossier Foly Satchivi  / Le porte-parole du Mouvement En Aucun Cas bientôt jugé pour ""apologie et provocation aux crimes et délits""

Togo : Et Dama Dramani confirma ce qui se dit sur les députés

Togo / Résultats provisoires des Législatives / Un siège pour le NET dans Bassar  Abass Bonfoh crie à un ""arrangement "" et réclame les 3 sièges pour UNIR

Togo Télécom en voie de licencier 500 personnes : Vive le mandat social et le développement

Togosite.com - All Rights Reserved