janvier 23, 2019
Ad Top Header


Togo : L’ANC condamne l’agression sauvage dont est victime son président fédéral dans la Kozah et tient le Ministre de la sécurité personnellement responsable. Featured

N° 18 - 096/ANC/ BN-SG


DECLARATION


L’ANC condamne l’agression sauvage dont est victime son président fédéral dans la Kozah
et tient le Ministre de la sécurité personnellement responsable.


Dans sa tentative insensée d’imposer une fois encore à notre pays un processus électoral frauduleux et sanglant, au mépris de la feuille de route de la CEDEAO, le pouvoir RPT/UNIR renoue, comme à son habitude à l’approche de tout scrutin, avec sa stratégie de violence et de terreur, en multipliant atrocités, cruauté et autres exactions perpétrées sur des citoyens, en particulier les responsables des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile. Les pressions les plus abjectes sont exercées sur les populations, notamment les femmes des marchés, les travailleurs, les élèves et les étudiants, pour les contraindre par la peur, à adhérer à un recensement électoral fantaisiste et frauduleux, mené par une CENI illégale et illégitime aussi bien dans sa composition que dans son mode de fonctionnement. Une CENI non consensuelle. Une CENI d’exclusion et de discrimination. Une machine à fraudes.

C’est donc en toute responsabilité et dans l’exercice de ses droits politiques et civiques garantis par la Constitution, que le regroupement des 14 partis politiques de l’opposition a entrepris à travers tout le pays, une campagne d’information et de sensibilisation des populations sur le caractère unilatéral, non consensuel et au demeurant frauduleux, du recensement électoral en cours, campagne relayée sur le terrain, comme il se doit, par les dirigeants locaux des partis membres de la C14.

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) s’indigne et exprime sa vive réprobation contre l’agression sauvage et lâche dont le Camarade PASSOU Essowè est la victime à Kara, dans le cadre de cette campagne, en sa qualité de président de la fédération de l’ANC et coordonnateur des activités de la C14 dans la Kozah.

En effet, dans la nuit du lundi 15 octobre 2018, une escouade d’hommes de main fait irruption au domicile de M.PASSOU Essowè à Kara. Ils saccagent les lieux, passent sauvagement à tabac M. PASSOU et s’enfuient, le laissant pour mort dans une mare de sang. L’intéressé eut la vie sauve grâce à l’intervention secourable de quelques voisins qui l’ont transporté en lieu sûr. M. PASSOU est en ce moment l’objet de soins intensifs, avec des blessures graves, des fractures et de nombreuses contusions.
Dans le même temps, de lugubres individus du même acabit étaient également à l’œuvre à Tchamba avec l’agression d’un militant du PNP, à Solla avec l’arrestation d’un militant de la CDPA, à Badou avec l’interpellation du Vice-président local du PNP.

L’ANC dénonce et condamne fermement la recrudescence de ces expéditions punitives perpétrées en toute impunité par les miliciens à la solde du pouvoir RPT/UNIR et exige la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées.
L’ANC tient le Ministre de la Sécurité personnellement responsable de ces agressions et des conséquences qui en découlent, d’autant qu’il n’en ignore, nullement, ni les auteurs ni les commanditaires qui circulent librement sous sa protection, sur toute l’étendue du territoire national. Tandis que de braves citoyens sont injustement et abusivement jetés en prison dans l’exercice légitime de leurs droits et libertés constitutionnels.

Le Bureau National exprime toute sa sympathie et sa solidarité à la fédération de la Kozah et souhaite un prompt rétablissement au président PASSOU Essowè. Il exprime également sa solidarité et ses vœux de prompt rétablissement à tous les autres responsables et militants locaux des partis membres de la C14, victimes de la barbarie des miliciens équipés et payés par le régime RPT/UNIR.

L’ANC demande instamment aux Facilitateurs du dialogue intertogolais en cours, sous l’égide de la CEDEAO, de s’investir davantage pour amener les autorités togolaises à la raison en vue de donner toutes ses chances à un règlement juste et durable de la crise politique qui mine notre pays le Togo.

L’ANC réitère l’appel du Chef de file de l’opposition aux populations togolaises, aux responsables, aux militants et aux sympathisants de l’ANC et de la C14 et leur demande :

de rester constamment mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre de la C14 ;

de redoubler de vigilance, de détermination et d’ardeur pour mettre fin à un régime de terreur, de forfaiture et d’imposture.

Fait à Lomé, le 20 octobre 2018

Pour le Bureau National
La Vice-Présidente

Signé

Maître AMEGANVI Manavi Djigbodi Isabelle

 

 

 


PAGE \* MERGEFORMAT 2

 

 

Rate this item
(0 votes)

Latest Tweets

Togo / Ordonnance de clôture du dossier Foly Satchivi / Le porte-parole du Mouvement En Aucun Cas bientôt jugé pour… https://t.co/HTlNh9uYbU
Togo : Et Dama Dramani confirma ce qui se dit sur les députés https://t.co/BKiDAIARdh via @tripplesworld
Togo / Résultats provisoires des Législatives / Un siège pour le NET dans Bassar Abass Bonfoh crie à un ""arrangeme… https://t.co/xWbNYgECTE
Follow Togosite on Twitter

Post Gallery

Le Togo et une nouvelle parodie électorale : Le grand recul

RDC: Washington dénonce un scrutin «ni libre, ni démocratique»

Encore un soutien de poids pour le projet SUN PLAZZA de Sokodé : l’Ex Envoyée spéciale pour le processus de paix au Proche-Orient sous la présidence Sarkozy, Valérie Hoffenberg

Togo : Voeux de Nouvel an Voici ce que souhaite Philippe Atakpa du PSR aux Togolais en 2019

Togo Farce électorale du 20 décembre : Bienvenue à l’Assemblée nationale UNIRcolore !

Togo / Ordonnance de clôture du dossier Foly Satchivi  / Le porte-parole du Mouvement En Aucun Cas bientôt jugé pour ""apologie et provocation aux crimes et délits""

Togo : Et Dama Dramani confirma ce qui se dit sur les députés

Togo / Résultats provisoires des Législatives / Un siège pour le NET dans Bassar  Abass Bonfoh crie à un ""arrangement "" et réclame les 3 sièges pour UNIR

Togo Télécom en voie de licencier 500 personnes : Vive le mandat social et le développement

Togosite.com - All Rights Reserved