octobre 21, 2018
Ad Top Header

Il a voulu se faire passer pour celui qu’il n’est pas. Mais très rapidement, le masque est tombé et depuis le 17 octobre dernier, l’opinion publique s’est donné une idée réelle sur la personnalité de l’actuel président de l’Université de Lomé, Dodji Kokoroko puisque c’est de lui qu’il s’agit. Nommé par le Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE, Dodji Kokoroko s‘est versé dans ce qu’on peut qualifier sans ambages aujourd’hui de « faux et usage de faux » au regard des textes qui régissent le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES). L’actuel Président de l’Université de Lomé, a été présenté comme un « professeur titulaire en droit public et sciences politiques » lors sa nomination par le chef de l’Etat Faure GNASSINGBE alors que «ce titre n’existe plus au CAMES depuis 2009, année où le concours d’agrégation de sciences politiques a été créé », apprend-t-on des sources du CAMES.

Le capitaine des Éperviers du Togo, Emmanuel Adebayor, au regard de l’état défectueux constaté de la pelouse du stade municipal de Lomé, a demandé que les matches à domicile du Togo soient désormais joués à Accra, capitale ghanéenne. Et ce, jusqu’à sa réfection selon les normes recommandées. Sa demande n’ayant pas eu gain de cause auprès des autorités, l’attaquant togolais n’a pu disputer le récent match opposant le Togo et la Gambie, à Lomé. La suite lui aura donné raison quand, après une pluie, les flaques d’eau ont rendu la pelouse impraticable. Donc contre performant pour les poulains de Claude Le Roy. Aujourd’hui, il se dégage une similitude entre la demande de Sheyi et la dernière déclaration du Gal Yark qui laissait entendre que le Togo n’est point une colonie du Ghana.

À Déckon, tous les coups inciviques sont permis. Tous les coups coquins, aussi. C’est le triste constat auquel on en est aujourd’hui arrivé. Bazar, foire, méli-mélo, embrouillamini, capharnaüm, les adjectifs affluent sous forme de chassés-croisés, lorsqu’on invoque l’état peu commode où sont réduits les trottoirs de cet axe économique de la capitale.

L’année universitaire 2018-2019 a démarré à l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) le 24 Septembre avec les étudiants en deuxième année. Le lundi 15 Octobre 2018, les étudiants de la 1ère année pour la plupart des nouveaux bacheliers ont commencé leurs études universitaires à l’ESA. Ils étaient très nombreux à répondre à l’invitation du traditionnel cérémonial du lancement officiel de la rentrée à l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA).

En avril dernier, les parlementaires béninois ont voté une loi portant régime juridique du bail à usage d’habitation domestique dans ce pays. L’accroche principale de cette législation est qu’elle a plafonné la caution sur les loyers à trois mois. Chez le voisin togolais, le secteur de la l’habitat végète dans une anarchie face au silence pantois sinon complice du gouvernement.

Page 1 sur 8

Latest Tweets

Togo : Face aux manœuvres de contournement de la feuille de route de la CEDEAO : Une délégation de la C14 attendue… https://t.co/1S80HZGEjM
Journée internationale pour l’Éradication de la Pauvreté : La Banque Mondiale met en avant le développement du capi… https://t.co/x9iXev6ZKb
Togo - Gambie : Deux Togolais parmi les migrants tués par Yaya Jammeh (ONG) https://t.co/AhhqmBy0Py via @tripplesworld
Follow Togosite on Twitter

Post Gallery

Mort de manifestants en Guinée: Attention à ne pas réveiller les vieux démons !

Côte d'Ivoire : A 23 ans, il cambriole, viole et tue une vieille dame de 82 ans

Affaire Kashoggi : mea culpa des autorités saoudiennes

Togo : «Nous ne participerons à aucune élection sur la base de l’actuel recensement», Nathaniel Olympio, Président du Parti des Togolais

Togo : L’OAM pour rehausser le niveau de revenu des entreprises au Togo

Togo: Confidentiel: Tikpi Atchadam prépare une offensive plus puissante que celle du 19 Août.

Togo : Un Nouveau Front contre Faure Gnassingbé

Togo : Revue de presse du vendredi 19 octobre 2018

Togo : Revue de presse du lundi 15 octobre 2018

Togosite.com - All Rights Reserved