Un regroupement d'organisations de la société civile togolaise réclame la libération du Pasteur Edoh Komi, Président du Mouvement Martin Luther King, incarcéré depuis le 10 mars 2016.

 

Pour rappel, le 10 mars 2016, le Mouvement Martin Luther King et la famille de Djogbessi Akossiwa, une jeune femme retrouvée morte le 15janvier 2015 dans le puits de la maison d'un Nigérian Ibo dénommé Christian, voulaient manifester devant le ministère de la justice pour réclamer la transparence dans le traitement judiciaire de l'affaire.

La manifestation fut interdite mais le Pasteur Edoh Komi a été convoqué le jour même à la Direction Générale de la Police Judiciaire à Lomé. Il fut déposé le lendemain à la prison civile de Lomé. Il lui est reproché d'avoir outragé la magistrature Togolaise.

Les OSC soutiennent le Pasteur Edoh Komi et dénoncent un musellement de la société civile et le rétrécissement des libertés individuelles et collectives au Togo. {youtube}P9HMIakKuGg{/youtube}

Togovisions


Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd