Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


Accident de la route sur la Nationale N°1 .
Le nord et le sud du Togo coupés pour un moment suite à un accident de la circulation sur la Nationale N°1.


Après Sokodé le 13 mai dernier où le parti a fait fort en mobilisant une foule importante pour discuter des sujets brûlants de l’actualité politique togolaise, à savoir,

Alors que 11 partis politiques de deux regroupements politiques (Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) et le Groupe des six (6) partis politiques), sont encore à l’étape d’une unicité d’action pour arracher les réformes politiques, l’ancien ministre de la Culture, autrefois militant de l’UFC, mais aujourd’hui président du parti politiqie ""Le Nid"", Gabriel Sassouvi Dosseh-Anyron, tout en saluant l’initiative, ne veut pas en rester là.


Les premiers responsables de la fondation Shéyi Emmanuel Adébayor


Chez les forces de sécurité, la sérénité n’est plus de mise. Le remous est à son point culminant après l’arrestation d’un fonctionnaire de la Police nationale, Kodjo Koutsodji.


Le « mangement » de « prégodent » de la « Cédé Yawo » a visiblement changé beaucoup de choses en « Woabé ». Les gens ne l’auraient sans doute pas remarqué,


Le Réseau des Associations et ONGs Togolaises pour l'Education aux Droits de l'Homme (RAOTEDH) a procédé mardi à Lomé au lancement officiel du projet :


Depuis lundi, sept étudiants interpellés lors des manifs des 14, 15 et 16 Juin derniers sur le Campus de Lomé, ont recouvré la liberté après un procès au cours duquel,


Dans notre parution N°2456 du 13 juin 2017, nous avons fait cas du climat de tension qui règne au sein de la prison civile de Lomé où un bras de fer semble opposer le Commandant Sotou Sakara,



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd