novembre 21, 2018
Ad Top Header

C’est un communiqué de presse qui vient rendre compte de ces discussions qui ont eu lieu à Conakry entre le co-facilitateur dans la crise togolaise, la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise et les représentants de la majorité présidentielle.

C’est en tout cas la grande interrogation au lendemain de cette audience accordée par Faure Gnassingbé à des émissaires du président en exercice de la CEDEAO, Mahamadu Buhari, alors même que son opposition et des représentants du pouvoir et du gouvernement, achevaient une autre rencontre avec le co-facilitateur dans la crise togolaise, Alpha Condé en Guinée.

Le régime de Faure Gnassingbé s’entête. Le projet de conservation à tout prix du pouvoir le rend sourd à toutes les tentatives de sortie de crise. Face à la situation, les organisations de la société, la Coalition des 14 partis de l’opposition et le peuple n’ont d’autre choix que de reprendre l’arme ultime : la pression populaire. C’est ainsi qu’à l’appel du Front Citoyen Togo Debout (FCTD), des milliers de citoyens étaient descendus dans les rues samedi dernier à Lomé. Objectif, exiger la libération immédiate et sans condition des détenus politiques, la cessation des violences, menaces et intimidations à l’endroit des responsables politiques et de la société civile, le retour des réfugiés et des personnes déplacées, l’arrêt du processus électoral unilatéral en cours et la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant toute élection au Togo.

Avant les élections de mi-décembre, habitants et militants du Nord racontent leur quotidien fait d’intimidations et de passages à tabac par les troupes du gouvernement de Faure Gnassingbé, dont la famille est au pouvoir depuis plus de cinquante ans.

Les pourparlers directs entre la majorité présidentielle, Union pour la République (UNIR) et la délégation de la Coalition des 14 partis de l’opposition semblent accoucher d’une souris. Des informations pertinentes parvenues à la rédaction d’Africa rendez-vous révèlent d’un soutien fort dont l’Union des forces de changement (UFC) a bénéficié devant le co-facilitateur.

Pub

Latest Tweets

"Brigitte ADJAMAGBO relate ce qui s'est vraiment passé à Conakry" https://t.co/iYHTdl9dI4 via @tripplesworld
La liberte ne se negocie pas ! NABOUDJA a la grande Marche pacifique de la C14 https://t.co/cO7IYW0fVC via @tripplesworld
Une mission de l'UA attendue au Gabon https://t.co/KdRRZokdX9 via @tripplesworld
Follow Togosite on Twitter
Togosite.com - All Rights Reserved