Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


Les premiers responsables de la fondation Shéyi Emmanuel Adébayor


Chez les forces de sécurité, la sérénité n’est plus de mise. Le remous est à son point culminant après l’arrestation d’un fonctionnaire de la Police nationale, Kodjo Koutsodji.


Le « mangement » de « prégodent » de la « Cédé Yawo » a visiblement changé beaucoup de choses en « Woabé ». Les gens ne l’auraient sans doute pas remarqué,


Le Réseau des Associations et ONGs Togolaises pour l'Education aux Droits de l'Homme (RAOTEDH) a procédé mardi à Lomé au lancement officiel du projet :


Depuis lundi, sept étudiants interpellés lors des manifs des 14, 15 et 16 Juin derniers sur le Campus de Lomé, ont recouvré la liberté après un procès au cours duquel,


Dans notre parution N°2456 du 13 juin 2017, nous avons fait cas du climat de tension qui règne au sein de la prison civile de Lomé où un bras de fer semble opposer le Commandant Sotou Sakara,


Même si un communiqué officiel n’a déclaré férié, chômé et payée la journée du 21 juin, elle l’est de facto depuis quelques années.


La libération de sept de leurs huit camarades détenus à la suite de manifestations violentes la semaine dernière n’aura pas suffi à redonner de l’espoir aux étudiants du campus de Lomé, la capitale du Togo.


Au menu du point Communication parlementaire ce lundi, le président de l’Assemblée Nationale Dama DRAMANI a informé ses collègues que le président de la Commission des Lois a déposé sur son bureau



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd