Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise
Manifestations des 25, 26 et 28 avril 2018 au Togo



Jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche, nul ne peut avec exactitude donner le nom des forces politiques togolaises qui seront autour de la table des discussions à l’ouverture du dialogue politique le 15 Février prochain sous la double médiation du Ghana et de la Guinée. En tout cas certaines formations politiques, même si d’aucuns ne les considèrent pas comme des protagonistes de la crise semblent suggérer leur droit à la parole dans ces discussions.et le tout sous le vocable « inclusif ».

Après OBUTS qui a donné en début de cette semaine un avis afin que ce dialogue soit « le plus inclusif possible », c’est au tour du PDP (Parti Démocratique Panafricain) de Bassabi Kagbara de donner de la voix. Ce fut par le biais d’un communiqué. Pour ce parti qui dit prendre acte de l’annonce de la date du 15 février 2018 par les médiateurs ghanéen et guinéen pour l’ouverture du dialogue. Mais elle formule une « mise en garde de façon solennelle la classe politique togolaise, contre la démagogie et appelle les extrémistes de tout bord à la retenue en s’abstenant de tout acte de sabotage du dialogue annoncé et de toute surenchère dans les prochains jours ».

Pour ce parti que l’on a perdu de vue depuis un moment, « les populations togolaises sont fatiguées de la politique politicienne qui prend le peuple en otage. Plus rien n’empêchera la tenue de ce dialogue et aucun report ne sera accepté ». Le PDP souhaite dès lors que ce dialogue soit « inclusif car les populations togolaises ont trop souffert et continuent à payer les effets néfastes de cette crise déclenchée depuis le 19 Août 2017 », et « demande aux représentations diplomatiques d’accompagner le Togo dans ce processus difficile afin d’aider à une résolution définitive de la crise qui n’a que trop duré, pénalisant de facto nos activités économiques depuis le mois d’Aout 2017 ».
T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!