Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR - Par CVU



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Afrique : les élections ne riment pas forcément avec démocratie
Au Togo, comme ailleurs en Afrique Noire, la démocratie ne peut se suffire des seules élections. Elle a besoin que celles-ci ne soient pas manipulées. Là réside l'actuel challenge de l'Afrique. La précipitation actuelle du gouvernement togolais à aller vers les élections ne cacherait-elle pas un projet de tripatouillage?
Par CODITO


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise



Ils ont pour noms, l’ANC, la CDPA, les DSA, le PSR, l’UDS-Togo, l’ADDI, les FDR, Le Togo Autrement, Les Démocrates, le MCD, le Parti des Togolais, le PNP, Santé du Peuple et le CAR. Les 14 partis membres de la Coalition coordonnée par Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, qui battent le pavé depuis déjà six mois pour réclamer un retour à la Constitution de 1992 et le droit de vote de la diaspora, se tourne vers Allah (ou Dieu pour les chrétiens).

Ces partis politiques précités ont décidé de convier les Togolais à un programme de prière qui commence dès ce Vendredi 09 Février 2018 par une prière musulmane à la Mosquée d’Agoè-Zongo. Selon ce programme, ce vendredi donc, il est prévu une prière musulmane le Dimanche 11 Février, ce sera le tour des militants chrétiens de ces partis politiques de prendre le relais. Ces derniers sont appelés à répondre présents à une Messe en l’Eglise Catholique Cristo Risorto de Hédzranawoé, à 8h30 alors qu’à 9h00, il y aura des Cultes au Temple Méthodiste de Kégué et au Temple de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo à Nyékonakpoè.

Ce programme intitulé « Prions pour notre pays, le Togo », d’après les organisateurs a pour but de « confier au Seigneur, les discussions qui vont s’ouvrir, le 15 Février 2018, afin qu’elles permettent de trouver des solutions justes et durables aux aspirations profondes du Peuple togolais, aspirations à l’alternance politique, à la démocratie, à l’édification d’une Etat de droit, au développement et à la paix, la Coalition des 14 partis politiques ».

Pour rappel, ce dialogue aura pour médiateurs, le Ghana et la Guinée. Alors que cette coalition réclame un dialogue direct entre les forces démocratiques regroupées autour de la Coalition des 14 et le régime, sans les autres partis non protagonistes, d’autres veulent en tout cas ce dialogue le plus inclusif possible. Qu’est-ce qu’il en sera ? Seule la suite nous édifiera.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!