Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Après des mois de contestation populaire contre le pouvoir, le Togo traverse une semaine de forte grogne sociale avec des grèves annoncées dans les secteurs de l’éducation et de la santé en plus de nouvelles manifestations de rue.

Ces dernières années, les agents de santé du public ont dénoncé à plusieurs reprises leurs mauvaises conditions de travail et le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a appelé à deux jours de grève mercredi et jeudi.

« Le secteur de la santé est sinistré et nous sommes complètement débordés. Le matériel n’existe pas et nous manquons cruellement de personnel. Au Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays, le scanner ne fonctionne pratiquement pas. Les patients sont dirigés vers les centres de santé privés. Il est impossible de faire un bilan sanguin élémentaire en urgence » déplore Dr Gilbert Tsolenyanou, porte-parole du SYNPHOT.

Le SYNPHOT exige notamment l’équipement des hôpitaux publics et le recrutement du personnel soignant. Au Togo, le secteur de la santé compte plus de 10.000 agents dont plus de la moitié sont des contractuels.

Le mouvement sera suivi par les enseignants des écoles primaires et secondaires du secteur public, qui ont multiplié les grèves ces derniers mois. Un autre mouvement de grève de 72h a été lancé à compter de ce mardi 30 janvier 2018.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!