Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

Partager le pouvoir avec le régime en place. L’opposition, surtout la Coalition des 14 partis de l’opposition n’est pas dans une telle dynamique. C’est ce qu’a indiqué de façon claire le président par intérim du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, ce lundi matin chez nos confrères de Nana Fm. Si nous nous asseyons pour discuter, pour discuter entre autres de ""la fin du régime en place"", car, ""il y a eu déjà plusieurs gouvernements dans ce pays qui ont rassemblé pouvoir et opposition, ça n’a rien donné de positif. Nous voulons que le pouvoir dans son ensemble change"". Or, fait-il constater, les tenants de ce pouvoir se sont succédés sur les médias pour dire qu’ils ne sont pas prêts à discuter d’un tel suujet. Dans un tel contexte, d’après M. Olympio, la seule alternative qui reste au peuple est ""d’intensifier ce que nous sommes en train de faire, les manifestations, encore les manifestations et toujours les manifestations"".

Ce membre de la Coalition croit dur comme fer que ""la résistance des Togolais est vue comme un rempart contre tout gouvernant qui veut changer la Constitution de son pays pour se maintenir au pouvoir"", et ceci même si au Togo, c’est plutôt le mouvement contraire, puisque la Constitution actuelle ne limite pas le nombre de mandats présidentiels et que la lutte de l’opposition est qu’on en vienne à une limitation d’application immédiate.

Dans ce que nous pouvons percevoir comme un bilan rapide des manifestations de ces cinq derniers mois au Togo, le leader du Parti des Togolais souligne que ""le régime a vendu jusqu’alors l’illusion d’une stabilité et qu’il a fallu quelques semaines de manifestations de l’opposition pour faire comprendre à la Communauté internationale que c’est de l’illusion"". Il est d’ailleurs impressionné par le fait que, ""l’agitation du foulard de la violence par le régime ne maintient plus les Togolais dans leur chambre"". Il est donc à son avis indispensable que le pouvoir s’en rende compte et fasse ""preuve de raison pour épargner aux Togolais des lendemains difficiles"". Et parlant de référendum au même moment où l’on évoque un dialogue est contradictoire, d’après Nathaniel Olympio, qui voit dans le maintien de l’idée de référendum, les risques de conflit.
T228



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd