Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


La Coalition des 14 partis politiques de l’opposition au devant des manifestations depuis le 19 août dernier, ne lâche rien. En conférence de presse mardi à Lomé, Jean-Pierre Fabre, Brigitte Adjamagbo-Johnson, Me Dodji Apevon, Prof Wolou Komi, Jean Kissi et consorts, se sont montrés plus déterminés que jamais. Ils ont d’abord exprimé leur indignation après les dramatiques événements survenus le samedi 2 décembre à la fin de la série des trois jours de manifestation. « Les gendarmes et militaires avaient reçu l’ordre d’empêcher les militants de circuler librement. La coalition dénonce un acte de stigmatisation qui ressemble à de l’apartheid. Elle condamne avec la dernière rigueur cette dernière répression orchestrée par le régime », a déclaré Pascal Adoko, Secrétaire Général Adjoint de la CDPA, membre de la coalition.

Après avoir présenté ses condoléances à la famille éplorée de Ouro-Djobo Djalil décédé à la suite d’un accident au retour de la marche samedi à Adewui, la coalition s’indigne de cette attitude du pouvoir qui appelle au dialogue mais s’incrit dans la répression des manifestants. L’opposition y voit une provocation et un piège du régime qui veut la pousser à refuser le dialogue. Le chef de file de l’opposition Jean-Pierre Fabre, tout en s’interrogeant sur l’attitude de l’adversaire, se demande si le pouvoir ne perd pas du temps délibérément.

« Nous avons la chance d’avoir deux médiateurs. Les présidents Alpha Condé et Nana AkufoAddo. Pour aller en profondeur, c’est le Président Addo qui le fera. Nous sommes ouverts au dialogue mais nous serons fermes au cours des discussions, parce que nous ne nous laisserons pas nous faire divertir », a-t-il indiqué.

Pour maintenir la pression, la coalition annonce de nouvelles manifestations les 13, 14 et 16 décembre prochains sur toute l’étendue du territoire national. Pour la Coordinatrice de la coalition, il n’y aura pas de manifestations cette semaine en raison du pèlerinage des chrétiens catholiques le samedi prochain à Kovié. Mme Adjamagbo-Johnson a ensuite appelé les Togolais à sortir massivement dans les rues lors des manifestations la semaine prochaine pour en finir une fois pour de bon avec le régime togolais.

K. A.
LE CORRECTEUR


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd