Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


C’est l’exclamation que l’on peut laisser s’exprimer à la suite du communiqué rendu public dans cette soirée par le gouvernement togolais. Selon ce communiqué, il est décidé du "" retrait des forces de défense installées"" qui font le siège de cette ville de Sokodé (ville située à plus de 330 Km au Nord de Lomé) depuis les évènements douloureux qui ont fait suite à l’arrestation de l’Imam Alfa Alassani Djobo et à l’assassinat des deux militaires au domicile du ministre Ouro Koura Agadazi.

L’on renseigne que cette décision qui intervient seulement 48 heures après le passage du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé dans la localité, vient rallonger les mesures d’apaisement déjà prises par le gouvernement le 6 Novembre dernier, en décidant de libérer 42 personnes interpellées lors des manifestations de l’opposition, jugées et condamnées par diverses juridictions togolaise mais aussi, la levée du contrôle judiciaire qui pèse sur le Chef de file de l’opposition Jean-Pierre Fabre, dans l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara.

Toutefois, prudence oblige, il est prévu l’entrée en scène d’un plan sentinelle comparable à celui de la capitale Lomé, en vue d’une surveillance efficace des lieux publics et des plateformes de marché.

Reste dès lors à savoir si cette levée de l’état de siège est synonyme de la levée d’interdiction qui frappe cette ville et expliquée par le ministre de la Sécurité par les craintes liées ux armes et munitions qui seraient dans la nature.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!