Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

L’opposition togolaise, après avoir transmis à Alpha Condé, par le biais de trois de ses leaders, Jean-Pierre Fabre, Tikpi Atchadam et Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, un mémorandum comportant également les revendications de mesures d’apaisement, avant l’ouverture de tout dialogue avec le pouvoir, attend de voir les pas que ce dernier posera.

Une chose est d’obtenir ces mesures d’apaisement préalables, une autre est de s’accorder sur ceux qui seront autour de la table des discussions au cours du dialogue que pilotera le président ghanéen, Nana Akufo Addo.

Secrétaire adjoint aux affaires politiques de la CDPA, Pascal Adoko, a abordé la question ce jour dans un entretien chez nos confrères de Victoire Fm.

Pour cet acteur politique dont le parti est membre de CAP 2015 et donc de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, il s’agira, pour ce qui est du dialogue, de parler d’""une négociation pour un nouveau contrat social"" parce que le peuple est alergique au terme de dialogue, vu qu’il y a eu une multitude de dialogue dont l’exécution n’a pas suivi.

Il indique que ce sera "" des Togolais qui seront autour de la table"", sous l’égide du président ghanéen, Nana Akufo Addo qui est consacré médiateur. ""Nous pensons qu’il a toute la sagesse nécessaire, tout l’appui nécessaire pour dire la vérité à certains"", a-t-il poursuivi. Sans vouloir se substituer au peuple en ébaucheant la configuration des acteurs qui seront autour de la table, Pascal Adoko, trouve qu’ "" il faut qu’on ait les gens sérieux, pas des gens qui viennent divertir, pas des gens qui sont en service commandé comme aujourd’hui, la société savante s’est vendue et je suis outré par ce comportement . Nous voulons des gens décidés à libérer enfin l’avenir du Togo"".

Réagissant à certains qui leur conteste de se revendiquer agir au nom de tout le peuple togolais, vu que le Chef de l’Etat continue de s’offrir des bains de foule à travers le pays, il a reconnu que ça ne peut pas être le peuple à 100% qui soit avec l’opposition.

Et pour ce qui est de la Coalition des 14, il a assuré sont, restent et resteront ""un bloc indissoluble qui avance pour obtenir le changement"".
T228



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!