FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Des reggaemen engagés pour la cause des opposants et qui animent pendant les manifestations de rues des populations, ont été pris pour cible jeudi à Agoè dans la capitale Lomé. Ils étaient en pleine animation dans un car podium à travers la ville quand les militaires les ont « attaqués », selon des témoins de la scène.

Ces artistes donnent des concerts improvisés à travers la ville pour appeler la population a se joindre à la bataille de l’opposition pour pousser Faure à la sortie.

“Lorsque nous sommes arrivés au niveau du pont d’Agoè, une jeep à bord de laquelle se trouvaient 8 militaires est arrivée à notre niveau. Les militaires ont spontanément ouvert le feu sur nous. Ras Ly nous a dit de nous coucher dans le car. Mais un de nos camarades est tombé du car. La jeep a fait demi-tour et un militaire a tiré sur lui par terre. Nous avons voulu retourner le récupérer, mais ils tiraient sur notre car. Moi-même je suis blessé…”, témoigne Paulin Lawson, un des artistes se trouvant dans le car podium.


Une attaque qui dénote de la violence de la répression des manifestations de la coalition de l’opposition au Togo, un pays en crise depuis le mois d’août où opposants et gouvernement s’affrontent dans de violents heurts.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!