FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Le professeur Albert Tévoédjrè, alias Frère Melchior en sa qualité d’ancien président de l’Association des Médiateurs de la République en Afrique de l’Ouest (UEMOA) s’est prononcé sur la crise qui secoue le Togo ces derniers temps. Par une correspondance en date du 08 octobre 2017, l’ex Médiateur de la République du Bénin invite le président de la République togolaise Faure E. Gnassingbé à saisir l’opportunité des trois ans qui lui restent pour achever son mandat pour « grandir ». ‘’Profitez de ce temps pour ‘’Grandir, Grandir encore, Grandir davantage », conseille-t-il au chef de l’Etat togolais.

Le ‘’renard de Djrègbé’’ comme le surnomment ses compatriotes a tracé au président togolais les voies à suivre pour sortir de cette crise avec honneur. « Avant de recevoir officiellement la mission de l’OIF, il faudrait la transformer en ‘’mission d’opportun témoignage’’, la mettre en position de conforter votre décision plutôt que de l’inspirer et par ce biais, contraindre tous autres intervenants à suivre ce chemin qui célèbrera votre nom à jamais », lui a-t-il suggéré. Dans cette correspondance, Frère Melchior lui conseille également de libérer tous les manifestants détenus depuis les marches populaires de ces dernières semaines ainsi que son frère Kpatcha et les autres membres de la famille impliqués dans quelque délit politique. M. Tévoèdjrè demande au président Faure Gnassingbé d’accepter un dialogue avec toutes les forces vives de la nation pour une sortie de crise.

« J’ai foi, Monsieur le Président de la République et très cher frère, j’ai foi en ce nouveau chemin de paix dont vous serez le premier grand bénéficiaire », supplie-t-il.
Reste à savoir si son appel sera entendu.
Armel TOGNON


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!