Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE DU POUVOIR"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»
Seulement la rue chasse les dictateurs au pouvoir , pas les urnes

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE"



A la Présidence de la République, se joue une guerre froide. Mieux, une bataille rangée entre deux dames dans l’entourage du Chef de l’Etat. D’une part, Victoire Tomegah Dogbe, la Directrice de Cabinet et de l’autre, Reckya Madougou, Conseillère à la Communication de Faure Gnassingbé. Aujourd’hui, dans ce «conflit d’influence», chacune des deux dames joue sa partition, sous le prisme d’une guerre de communication.

Stratège…. Reckya à l’offensive!

Si les togolais connaissent déjà bien Victoire Dogbe pour ses multiples charges (Ndlr: Directrice de Cabinet à la Présidence de la République et ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes), ils sont amenés depuis un temps, à inscrire presque dans le même bloc, une nouvelle figure de proue dans l’entourage du Chef de l’Etat. L’ancienne ministre beninois des PME/PMI, Reckya Madougou, a réussi à se tailler une place de choix à la Présidence de la République. Nommée Conseillère à la Communication de Faure Gnassingbé, cette dernière multiplie les initiatives pour marquer son «territoire». De sources concordantes, elle aurait déjà mis sur le carreau, certains qui se sont toujours illustrés comme figures de proue autour du Chef ont été emportés par le vent des reformes Madougou. La confection du site internet le

www.republiquetogolaise.com serait également un des piquets de la reforme Madougou. Et parlant de reformes, une source, quoiqu’elle ne soit pas du camp Madougou, reconnait qu’ « elle ne peut porter que des reformes que le patron lui a demandées ».

Dans la foulée Dame Reckya est associée à tout ce qui va de la visibilité du patron et surtout de son mandat social. Une chape de fait posée désormais sur la vitrine occupée en solo jusqu’ici par la Directrice et ministre à ène portefeuilles Sidemeho Victoire Dogbe. Sa nouvelle trouvaille en aout dernier a été le concept « Dîner du cœur » et concert caritatif organisés par l’ONG Afrik’Arch pour lever des fonds en faveur de la réalisation d’ouvrages socio-communautaires au prof it des couches les plus défavorisées du Togo. il est à faire remarquer que jusque-là, ce terrain a été la chasse gardée de Mme Dogbé. Mais le hic est que le dîner et le concert parrainés hautement par Dame Madougou se sont donné pour objectif de lever, au total, 80 millions de fcfa. Or, vu le standing des artistes qui ont pris part au concert du 18 août 2017, on peut imaginer approximativement le cachet global qui a été mobilisé.

Ajouté aux frais d’organisation, on s’en sort largement déficitaire face aux 80 millions de recettes qu’on a dit poursuivre à travers les deux opérations. Un constat ba- ba qui fait légèrement marrer. Il s’en déduit implicitement que l’évè- nement Afrik’Arch était destiné à d’autres fins, il portait carré- ment un autre message qu’a voulu instiller Dame Madougou.

La réplique «revancharde» de Victoire…

Qu’à cela ne tienne, l’ingéniosité dont fait preuve l’ex -ministre béninoise n’est sans échos du côté de Victoire Tomegah-Dogbe qui, elle aussi, a mis en branle sa machine communicationnelle depuis un temps. Des descentes non-stop sur le terrain qui, pour visiter les myriades de projets/programmes gérés par son ministère qui, pour recueillir le satisfecit des bénéficiaires ou pour signer à tout va des conventions pour un meilleur accompagnement des couches vulnérables… Victoire Dogbe ne manque d’aligner les images sur la télévision nationale pour consolider ses acquis.

Dans le menu, des observateurs ont relevé même des images de terrain datant d’il y a plus d’un an réchauffée sur la télévision nationale et sur d’autres canaux bien connus dans la galaxie Dogbé. On en était là quand le décret du 12 septembre 2017 est tombé. Victoire Dogbé s’est vu simplement retiré le dossier de la Finance inclusive. C’est d ire que le patron n’a point bu la soupe de ces témoignages de bénéficiaires satisfaites du fnfi, moins encore les beaux chiffres publiés par les canaux de la galaxie Dogbé.

Un haut responsable de l’association des microfinances du Togo avait pourtant averti très tôt Dame Dogbé sur les fébrilités de ce projet tel que conçu. Mais rien! Selon une source, le gouffre Fnfi n’est qu’un parmi tant d’autres reproches maugrés contre Dame Victoire. Mais la lenteur du Prince à faire opérer ses reformes n’a d’égale que sa ténacité à y venir à bout coute que coute. Pour autant, la ministre qui se fait appeler « Maman » n’est pas prête à abandonner la bataille. Elle est d’ailleurs, dans la droite ligne du challenge de «mieux faire pour plaire», »et « plaire à tout le monde » même si c’est à contre cœur. A ces fins de séduction, la ministre du Développement à la Base va même jusqu’à piocher, directement comme indirectement, dans le camp Madougou. A la guerre comme à la guerre!

A l’analyse de la situation, beaucoup estiment que Faure est au spectacle des deux dames qui se déploient, chacune à sa manière, pour mieux impressionner leur patron. Et si Reckya Madougou semble avoir le vent en poupe, Victoire Dogbe qui aurait introduit l’ancienne ministre béninoise au Chef de l’Etat Faure ne semble pas prête à abdiquer. Et à cette allure, il est a se demander jusqu’où iront les deux «dames» dans leur bataille distante pour «séduire».


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!