FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

Le président du CADRE, Christophe BODJONA, pour  ce dernier,   il faut  que les partis politiques des deux bords se rencontrent  autour d’une table ronde afin  de  discuter et  trouver une  solution   pérenne à  la crise  qui selon lui, fait reculer le pays et entrave son développement.

Sur le volet social de la situation,  M. Bodjona a indiqué que les jeunes Togolais ont aujourd’hui  une ribambelle de  besoins, qui une fois assouvis pourront permettre leur véritable épanouissement et les booster dans leur engagement pour la cause  nationale.

« Les jeunes ayant la volonté d’entreprendre aujourd’hui ont besoin d’être soutenus financièrement. Ceux qui  choisissent  de faire les études ont besoin des  universités réhabilités, des  hôpitaux de se faire soigner convenablement. Bref  il faut que  les composantes  du mandat social prôné par le Chef de l’Etat soit visibles au niveau de la jeunesse. C’est de cela qu’ils  ont besoin », a-t-il confié avant d’ajouter que :

« Vous remarquez qu’il y a toujours un engouement au tour des manifestations des partis de l’opposition. Ce la prouve qu’il y a beaucoup de jeunes qui sont désœuvrés, oisifs et sont facilement manipulables. Il  faut vraiment trouver des solutions à ces problème ».

« J’appelle par ailleurs  les acteurs de tous les partis politiques au respect mutuel et au respect des Institutions de  la République. Je  les invite également  à prôner la tolérance dans toutes leurs actions pour  que la paix revienne et qu’elle soit préservée », a-t-il indiqué.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!