FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Le groupe parlementaire ANC et les députés ADDI en concertation avec les autres députés des partis de l’opposition parlementaire, ont retiré ce mercredi matin, le projet de loi portant modification de plusieurs articles de la Constitution togolaise. Confirmant cette décision de retrait qui a été portée à la connaissance du président de l’Assemblée nationale et partant des autres membres du Conseil des présidents des commissions, le député ANC et président de la jeunesse de cette formation politique de l’opposition, Jean Eklou, a indiqué que cette démarche n’est qu’une manière pour eux de ""respecter la volonté exprimée par la population d’un retour à la Constitution originelle de 1992"".

Reconnaissant par la même occasion qu’il reste désormais sur la table du président de l’Assemblée nationale, ""le projet lié aux réformes constitutionnelles, tel que le gouvernement l’a envoyé"", il en appelle à tenir compte de la volonté des populations en accédant à la demande d’un retour à la Constitution de 1992.

Il est à noter qu’une cette nouvelle donne a conduit au report sur demaine jeudi de la réunion du Cobseil des présidents des commissions de l’Assemblée nationale qui devrait avoir lieu ce mercredi, pour tracer la voie à suivre pour l’opérationnalisation des réformes.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd