Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO 7, 8 et le 9 NOVEMBRE 2017 POUR LE DEPART DE FAURE GNASSINGBE"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


Nouvel épisode dans le feuilleton sur l'avant-projet de loi sur les réformes constitutionnelles proposé par le gouvernement. A la veille de l'ouverture d'une session extraordinaire du Parlement, les autorités ont rappelé que le texte n'était pas à l'ordre du jour, attisant un peu plus la colère de l'opposition qui s'exprime dans la rue depuis la semaine dernière. Mais finalement, les députés devraient bien se pencher sur le texte prochainement.

Finalement, le fameux texte sera bien sur la table de certains députés ce mercredi 13 septembre. Le président et le bureau de l'Assemblée, ainsi que les présidents de groupes parlementaires et de commissions, se réunissent pour inscrire le texte à l'ordre du jour. Mais son trajet sera encore long avant d'être soumis au vote des députés puisqu'il devra passer auparavant en commission. Quoi qu'il en soit, les « présidents », dont certains élus de l'opposition, pourront enfin prendre connaissance de son contenu précis.

Ce qu'on en sait pour le moment, c'est qu'il propose un certain nombre de réformes concernant la durée des mandats présidentiels et parlementaires, et leur limitation. Réforme aussi du mode de scrutin présidentiel actuellement à un seul tour. Mais dans quel sens va le texte ? Pour l'instant, c'est l'inconnue de l'équation.

Ce pré-examen obtenu par l'opposition au terme d'une suspension de séance est une petite victoire pour l'opposition. Une opposition qui, a priori, demande des réformes bien plus poussées que celles contenues dans ce projet de loi, mais qui cherchait à en connaître le contenu exact.

Petite victoire donc, qui peut faire oublier l'échec de la mobilisation dans la rue ce mardi. Les accès aux abords de l'Assemblée avaient été bloqués par les forces de l'ordre la nuit précédente.
RFI


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!