FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


En conférence de presse ce lundi à Lomé, des Organisations de la société civile (OSC) ont réaffirmé leur engagement à œuvrer pour l’apaisement dans l’intérêt du peuple togolais.
D’une part, cette sortie médiatique fait suite à la réticence du pouvoir d’accepter les revendications du peuple, qui sont essentiellement le retour à la constitution de 92 et le vote de la diaspora. D’autre part, les OSC estiment que l’opposition doit plutôt « éviter de céder à l’euphorie générale » afin de ne pas s’écarter des revendications initiales.
En clair, les OSC demandent :
- Au Chef de l’Etat de veiller à la satisfaction des revendications relatives au retour à la constitution de 1992 et au vote de la diaspora ;
- Aux parlementaires de dépassionner les débats qui ne doivent viser que les intérêts du peuples ;
- A l’opposition de choisir les moyens pacifiques jusqu’à la satisfaction totale des profondes aspirations du peuple ; d’être constante et conséquente en évitant de céder à l’euphorie générale, pour s’écarter des revendications initiales que sont : les réformes pour lesquelles, elle exige le retour à la constitution originelle de 1992 et le vote de la diaspora.
Emergence Togo


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!