FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Ce vendredi, le quartier Kégué à Lomé où réside Tikpi Atchadam, président du PNP, a reçu la visite des éléments des forces armes, cagoulés, à bord de deux véhicules Jeep. Leur mission : scruter et filmer la maison sans y accéder.

Lorsque l’alerte a été donnée, tous les leaders de l’opposition sans exception s’y sont rendus pour montrer leur solidarité à leur collègue menacé depuis quelques temps. « Si aujourd’hui, on arrête un leader, nous autres ferons tout pour qu’on nous arrête nous aussi. Donc ils n’ont qu’à construire assez de prisons », s’est indigné Jean Kissi du CAR.

Déjà dans la journée de ce vendredi, le quartier Bè a été assiégé par les forces de l’ordre et de sécurité. Des échauffourées y ont lieu. Les jeunes protestent contre les violences exercées sur les manifestants à Déckon jeudi dernier dans la nuit, dernier jour des manifestations organisées par l’opposition. « Aujourd’hui, on assiste à ces scènes des violences qui ont été perpétrées sur les populations qui manifestaient pacifiquement sans aucune arme, des gens ont été bousculés », a déploré Nathaniel Olympio du parti des Togolais devant le domicile de Tikpi Atchadam.

Selon l’opposition, on dénombre à ce jour plus de 164 arrestations et plusieurs blessés suite aux violences exercées sur les manifestants les jeudi et vendredi derniers.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!