FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

Me Dodji Apévon, président des Forces démocratiques pour la République (FDR), est certains de l’issue heureux de la lutte. Lecture !

Vu la situation qui prévaut aujourd’hui au Togo, peut-on dire que nous sommes dans une démocratie ?

Nous ne savons plus dans quoi nous sommes aujourd’hui au Togo. Est-ce que nous sommes en démocratie ou en dictature ? En tout cas, si on veut la démocratie, il faut le retour à la Constitution de 1992.

Que pensez-vous de l’avant-projet de loi adopté en conseil des ministres hier ?

L’avant-projet de loi annoncé hier en conseil de ministre ne veut rien dire. Nous sommes sceptiques. Nous avons été plusieurs fois dupés dans ce pays, nous ne voulons plus être bluffés. Nous voulons obtenir à la main ce que nous demandons sinon on va continuer à mobiliser le peuple.

11 ans près la signature de l’APG, est-ce que vous êtes déçu ?

11 ans après la signature de l’APG on ne peut qu’être déçu. 11 ans durant nous avons erré, nous avons trainé de négociations à négociations. Mais 11 ans c’est trop. On aurait pu utiliser ces 11 années-là pour faire quelques choses de mieux pour le pays.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!