FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Les regroupements et partis politiques organisateurs des manifestations de rue des 6 et 7 septembre prochains ont échangé lundi avec la presse des itinéraires retenus pour leurs marches prévues pour se tenir sur toute l’étendue du territoire national.

Le leader du Parti National Panafricain (PNP), Tikpi Atchadam qui a pris part à cette rencontre, a réitéré la « détermination de l’opposition à s’unir dans la lutte pour le retour de la constitution de 1992 et le vote de la diaspora».

Il a profité de l’occasion pour répondre au communiqué du ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, recommandant l’organisation des manifestations de rue les week-ends et non en semaine. Salifou Tikpi Atchadam voit derrière cette sortie du ministre Payadowa Boukpessi, un « moyen du pouvoir en place de s’opposer aux manifestations pacifiques du peuple ». « Un communiqué d’un ministre n’est pas au-dessus de la loi », a-t-il fait observer indiquant que l’opposition ne comptait pas changer ses dates de manifestation.

De son côté, la présidente du CAP2015, Kafui Adjamagbo-Johnson, a fait savoir qu’en marge des discutions en cours entre le CAP 2015, le PNP et le CAR, la participation des militants du Comité d’Action pour le Renouveau aux manifestations des 6 et 7 septembre prochains est garantie.

Une participation confirmée par la formation politique de Me Yawovi Agboyibo dans un communiqué rendu public lundi, appelant ses militants à rejoindre la marche du PNP, CAP2015, le Groupe des 6 et Santé du Peuple.

Les manifestations se tiendront dans chaque chef-lieu de préfecture, ont-ils laissé entendre « Notre décision finale c’est qu’il aura une manifestation dans les chefs-lieux de chaque préfecture », a dit Kafui Adjamagbo-Johnson.



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!