FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


La « Ligue Civile Togolaise » que préside Farida Bemba NABOUREMA, une togolaise résidant aux USA a tenu une conférence de presse sur la crise sociopolitique que traverse le Togo dans la capitale ghanéenne. C’est l’Holiday Inn Hotel qui a abrité ce samedi 2 septembre 2017 cette rencontre avec la presse ghanéenne. L’objectif que sous-tend cette conférence de presse est de mieux faire comprendre à l’opinion ghanéenne et surtout aux professionnels de ces médias, la crise politique et sociale que traverse le Togo il y a des décennies.

Pour la circonstance, le président de la « Ligue Civile Togolaise » Farida Bemba NABOUREMA avait à ses côtés : Livingstone A, un Activiste et Combattant pour la liberté et les droits de l’homme, du Vice-président de la CENI, Francis Pedro AMUZUN, du Rédacteur en chef du bihebdomadaire togolais « L’Alternative », Maxime DOMEGNI et du Directeur du journal en ligne « LA GAZETTE DU TOGO », Idelphonse AKPAKI.

Cette rencontre de la « Ligue Civile Togolaise » avec la presse ghanéenne vise également d’autres objectifs entre autres : à faire prendre conscience à l’opinion ghanéenne des atteintes aux droits de l'homme et de la restriction des libertés au Togo, de leur faire comprendre les structures de gestion des élections ainsi que l'univers des médias qui freinent la démocratie au Togo et enfin de leur faire toucher du doigt les impacts politiques et socio-économiques de la crise du Togo sur le Ghana. Les différentes interventions ont été appuyées par des projections d’éléments témoins.

A en croire la président de La « Ligue Civile Togolaise » Farida Bemba NABOUREMA, d’autres rencontres de ce genre s’organiseront dans d’autres villes africaines pour éveiller les consciences africaines de la crise sociopolitique togolaise qui n’a fait que trop durer.

Idelphonse AKPAKI


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd