FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Au Togo, quinze personnes ont été condamnées par la justice à des peines allant de 5 à 9 mois de prison ferme après des manifestations.

Ils étaient poursuivis pour "rébellion, dégradation, violences volontaires ou voies de fait.

L'opposition avait organisé des manifestations le 19 août dernier pour exiger des réformes.

"C'est un procès purement politique. Car le procureur n'a pas pu déterminer que nos clients étaient coupables, avant de les condamner", a déclaré Me Raphaël Kpandé-Adzaré, l'un des avocats de la défense.

Douze autres personnes, qui étaient également jugées à Lomé, ont en revanche été libérées mardi faute de preuves, selon l'avocat.

Selon le ministère de la Justice, 66 personnes avaient été placées sous mandat de dépôt dans la capitale et trois autres villes du pays.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd