Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR - Par CVU



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Afrique : les élections ne riment pas forcément avec démocratie
Au Togo, comme ailleurs en Afrique Noire, la démocratie ne peut se suffire des seules élections. Elle a besoin que celles-ci ne soient pas manipulées. Là réside l'actuel challenge de l'Afrique. La précipitation actuelle du gouvernement togolais à aller vers les élections ne cacherait-elle pas un projet de tripatouillage?
Par CODITO


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise



Contrairement à l’opposition togolaise qui continue de mettre la pression, tout semble dire que la porte est déjà entrouverte pour aller aux réformes. C’est ce que semble percevoir l’ancien cadre du parti l’Alliance de Dahuku Péré et aujourd’hui militant de UNIR, parti au pouvoir, David Ourna Gnanta. Dans une réaction à notre rédaction, il a confié que ""quand on met la pression, il est important d’écouter la réponse des autorités"" et que ""la décision de la commission de suspendre sa tournée et de procéder à la rédaction avec célérité des propositions de réformes est un geste important qui doit amener les acteurs à observer une trève. On ne défonce pas une porte déjà ouverte"".

Il ne s’arrête pas à cette réaction. ""Tout en saluant le report responsable des manifestations de l’opposition au cours de cette semaine à Lomé, j’invite les leaders de l’opposition à faire plus en privilégiant la voie du dialogue"", poursuit-il. Car, toujours d’après lui, ""notre pays n’a plus besoin des turbulences qui entravent les activités économiques et repoussent les partenaires"".

Et pour la question de réformes politiques constitutionnelle et institutionnelles ou de retour à la Constitution de 1992, Ourna Gnanta choisit une option proche de la première. ""Ce qu’il faut, c’est doter le Togo d’une nouvelle Constitution"", déclare-t-il.

Il n’a pas été aveugle ou indifférent à la dernière marche du parti dont il est désormais membre depuis 2014. Evoquant cette marche, il a dit déplorer en toute honnêteté intellectuelle et politique, ""le fait que le premier ministre, chef du gouvernement participe à une marche d’un parti politique"", ce qui d’après lui "" pourrait rendre difficile son action dans le contexte actuel"".

T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd