FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


""Un engagement politique responsable et la culture des valeurs de civisme, de tolérance et du patriotisme"", ""se détourner de toutes voies menant à la radicalisation ou à des propagandes extrémistes, ethnocentriques et discriminatoire"", ""renouer avec l’effort dans le travail, le respect de la chose publique et le sens du devoir"" et enfin ""une utilisation responsable des réseaux sociaux"", telles sont les quatre prescriptions du CNJ (Conseil National de la Jeunesse) suite aux douloureux évènements qui se sont produits le 19 Août dernier lors des marches synchronisées organisées par le PNP (Parti National Panafricain), dans plusieurs villes du Togo.

Cette organisation des associations de jeunes, outre ces prescriptions se dit persuadée que ""le renforcement de l’écoute et du dialogue avec les jeunes par la promixité ainsi que leur formation et implication active dans les instances de réflexion et de décision constituent des voies rassurantes de préservation de la paix durable et de l’essor de notre nation"".

Toujours dans sa déclaration rendue publique ce jour par le CNJ, au cours d’un point de presse à son siège à Lomé, et signée par son président, Régis Batchassi, le Conseil, qui constate avec amertume que la Jeunesse togolaise sous l’influence des médias et des réseaux sociaux est la principale victime de la situation présente où la paix sociale est mise à mal, manifeste son inquiétude et sa préoccupation pour l’intérêt supérieur de la Jeunesse et de son avenir.

Enfin, le CNJ ""condamne tous les actes de violence d’où qu’ils viennent au cours de ces manifestations politiques"", ""présente ses condoléances et sa compassion aux familles des victimes"", ""souhaite un prompt rétablissement aux blessés"", ""appelle tous les acteurs politiques, la société civile, les chefs traditionnels, religieux, coutumiers, la diaspora togolaise et la jeunesse togolaise à préserver la paix sociale et à agir dans le respect scrupuleux du cadre règlementaire qui régit notre Nation"", et ""convie les responsables politiques à promouvoir le dialogue et l’apaisement dans la recherche des voies et moyens pour le renforcement de la construction nationale"".

D’après les responsables du CNJ, cette sortie est motivée par le fait que la violence qui a suivi ces manifestations du 19 Août dernier, ayant fait deux morts, des blessés et des dégâts matériels importants, a mis à mal la paix sociale et engendré un ralentissement des activités socio-économiques dans le pays.

T228



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd