Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR - Par CVU



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Afrique : les élections ne riment pas forcément avec démocratie
Au Togo, comme ailleurs en Afrique Noire, la démocratie ne peut se suffire des seules élections. Elle a besoin que celles-ci ne soient pas manipulées. Là réside l'actuel challenge de l'Afrique. La précipitation actuelle du gouvernement togolais à aller vers les élections ne cacherait-elle pas un projet de tripatouillage?
Par CODITO


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise



Depuis plusieurs jours, le Syndicat des agents de Togo Telecom (SAT) et le Syndicat des télécommunications du Togo (Syntel) rencontrent les employés de l’opérateur historique, en activité dans les autres régions du pays, pour s’enquérir de leur avis sur le plan de transformation de la société télécoms. En plus du rejet commun de TOGOCOM, la holding qu’a décidé de créer le gouvernement, les employés de Togo Telecom réclament désormais la démission de Cina Lawson (photo), la ministre des Postes et de l’Economie numérique.

Au terme de la dernière réunion avec des employés des services déconcentrés de l’opérateur historique, tenue la semaine dernière dans la région de la Kara, Aminou Mouhamad Bacharou, le secrétaire général du SAT, a déclaré que l’idée d’une marche de protestation contre la patronne du secteur togolais des télécommunications a été évoquée.

Les employés de Togo Telecom accusent la ministre des télécoms de n’avoir pas su défendre leurs intérêts et ceux de la société publique. Ils lui reprochent la transformation « unilatérale » de la société publique qui va faire perdre leur emploi à plus de la moitié des agents de Togo Telecom et de sa branche mobile

Agence Ecofin


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!