FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise


Le pouvoir de Lomé risque d’avoir chaud aux fesses dans les prochains jours. En conférence de presse actuellement dans la capitale togolaise, le CAP 2015 et le PNP qui ont décidé de faire front ensemble face au régime de Faure Gnassingbé, annoncent de nouvelles manifestations pour la semaine prochaine.

En tout cas c’est ce qu’a laissé entendre la présidente de CAP 2015, Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson.

""On a attendu 11 ans, on ne peut plus attendre. Le président doit comprendre qu’il doit nous ramener à la Constitution de 1992, ou soit il quitte le pouvoir"", a déclaré la responsable de CAP 2015. On peut dès lors comprendre que c’est une reformulation des revendications sur les réformes politiques pour lesquelles le pouvoir de Lomé a toujors jouer à la sourde-oreille.

Pour la répression sanglante des manifestants du PNP les 19 et 20 Août derniers, CAP 2015 et le parti de Tikpi Atchadam exigent la mise sur pied d’une commission d’enquête internationale indépendante pour situer les responsabilités sur qui a donné l’ordre de tirer sur des manifestants aux mains nues.

T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd