FAURE GNASSINGBE REFUSE D'ACCEPTER LE RETOUR DE LA CONSTITUTION DE 1992 ET NE VEUT PAS LAISSER LE POUVOIR - PEUPLE TOGOLAIS, IL FAUT PRENDRE VOTRE DESTIN EN MAIN - FAURE DOIT PARTIR

Grandes manifestations nationales des mercredi 20 et jeudi 21 Septembre 2017:
Ça suffit, rendez nous notre constitution.

FAURE DOIT PARTIR MAINTENANT - FAURE MUST GO NOW

50 ans de pouvoir ça suffit!


CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE

CAP2015 – PNP

 

Déclaration liminaire

 

 

Répondant à l’appel du Parti National Panafricain (PNP), des centaines de milliers de Togolais étaient descendus dans les rues de Lomé, Kara, Sokodé, Bafilo et Anié le samedi 19 Août 2017 pour des marches pacifiques de protestation contre le verrouillage de la démocratie au Togo et exiger le retour à l’ordre constitutionnel que le peuple togolais a souverainement adopté par référendum en 1992.

Ces manifestations pacifiques ont été sauvagement réprimées dans le sang  par d’impressionnants déploiements d’éléments des forces armées et de sécurité faisant usage d’armes de guerre munies de balles réelles contre des manifestants aux mains nues. Le bilan de cette utilisation disproportionnée et inhumaine de la force brute contre des citoyens dans l’exercice de leurs droits constitutionnels s’élève à ce jour à au moins quatre morts et de nombreux blessés dont certains se trouvent dans un état d’extrême gravité.

Alors que les auteurs de ces forfaits sont en totale liberté prêts à tout moment, à se livrer à d’autres macabres besognes, de nombreux militants et responsables du PNP ont été arrêtés et déposés dans les prisons civiles de Lomé, Kara et Sokodé. Au regard des menaces proférées par le ministre de l’administration territoriale et celui de la sécurité, tout semble aujourd’hui porter à croire que ces violences avaient été soigneusement planifiées par le régime RPT/UNIR pour étouffer les revendications légitimes des populations togolaises dans le seul but de se maintenir au pouvoir malgré le rejet massif dont il est l’objet de toutes parts.

Nous tenons ici à nous incliner humblement devant la mémoire de nos compatriotes tués lors de ces manifestations et qui viennent grossir les rangs de nos martyrs. Nous faisons la promesse devant vous, devant le peuple togolais et devant l’histoire que ces sacrifices ne resteront pas vains. Nous présentons nos très vives et sincères condoléances aux familles des disparus et adressons tous nos vœux de prompte guérison aux blessés. Nous voudrions assurer les vaillantes populations togolaises de la détermination de CAP2015 et du PNP à poursuivre notre combat commun pour la libération du Togo.

Conscient du fait que le combat pour libérer notre pays de la dictature et du totalitarisme ne peut être le combat d’un seul parti ni d’un seul groupe, le président du Parti National Panafricain a lancé un appel patriotique au Chef de file de l’Opposition et à  la Coalition « Combat pour l’Alternance Politique au Togo » (CAP2015) afin que nous rassemblions nos forces respectives en vue d’une mobilisation  encore  plus forte  pour la libération du peuple togolais de la situation d’esclavage que lui impose le régime RPT/UNIR depuis plus d’un demi-siècle. CAP2015 qui a toujours fait du rassemblement de toutes les forces démocratiques son cheval de bataille, a accueilli très favorablement et très patriotiquement cette main tendue du PNP.

Sur la foi de cette volonté commune exprimée de part et d’autre, CAP 2015 et le PNP ont pris la résolution d’unir leurs forces et leurs énergies et de travailler ensemble pour mettre fin au régime RPT/UNIR que nous déclarons désormais incompatible avec l’intérêt supérieur de la nation togolaise. CAP2015 et le PNP ont décidé de fonder leur collaboration sur une Plateforme politique dont les grandes lignes ont été arrêtées.

Dans l’immédiat, CAP2015 et le PNP entendent intensifier la mobilisation pour exiger :

a)     la libération immédiate et sans conditions, des personnes arrêtées lors des manifestations des 19 et 20 Août 2017,

b)     l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants du PNP,

c)      la mise sur pied d’une Commission d’enquête internationale indépendante pour déterminer les responsables des violences perpétrées contre les populations civiles aux mains nues lors des manifestations des 19 et 20 Août 2017,

CAP2015 et le PNP décident de faire de la journée du vendredi 25 Août 2017, une journée  de recueillement et de prières en hommage aux victimes des massacres des 19 et 20 Août 2017. A cet effet, CAP2015 et le PNP demandent à toutes les forces  vives de la nation de cesser toute activité professionnelle et économique toute la journée du vendredi 24 Août 2017 de 6 heures à 18 heures.

CAP2015 et le PNP lancent un appel solennel à tous les partis politiques de l’Opposition et aux organisations de la société civile afin qu’ils rejoignent cette initiative unitaire de libération du Togo.

 

 

                                                         Fait à Lomé, le 22 Août 2017  

 

 Pour CAP 2015                                                        Pour PNP

La Présidente                                                            Le Conseiller du Président

 Signé                                                                           signé

Brigitte K. ADJAMAGBO-JOHNSON        Tchatikpi OURO-DJIKPA 



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd