FAURE GNASSINGBE REFUSE D'ACCEPTER LE RETOUR DE LA CONSTITUTION DE 1992 ET NE VEUT PAS LAISSER LE POUVOIR - PEUPLE TOGOLAIS, IL FAUT PRENDRE VOTRE DESTIN EN MAIN - FAURE DOIT PARTIR

Grandes manifestations nationales des mercredi 20 et jeudi 21 Septembre 2017:
Ça suffit, rendez nous notre constitution.

FAURE DOIT PARTIR MAINTENANT - FAURE MUST GO NOW

50 ans de pouvoir ça suffit!


Naissance d’un nouveau leader, la démonstration de ce que la majorité des Togolais sont pour les réformes, les marches restent un puissant moyen de pression, la Commission de réflexion sur les réformes est obligée d’aller vite dans ses actions ,la nécessité pour les députés de prendre au sérieux la question des réformes, repenser l’encadrement des manifestations publiques et enfin, les manifestants se doivent de se passer de toute forme de violence. Ce sont là autant de leçons que le responsable de l’ONG IJD, acteur de la société civile, Pascal Edoh Agbové, a pu tirer de ces manifestations qui ont été l’objet d’une grande violence. Conséquences, des morts d’hommes (Le gouvernement parle de deux morts, le PNP d’au moins 5 morts), des blessés graves (civils et forces de sécurité).
Voici donc les 7 leçons que l’homme a tirées...

LEÇONS À TIRER DES MANIFESTATIONS POLITIQUES DU 19 AOÛT 2017 ORGANISÉES PAR LE PARTI NATIONAL PANAFRICAIN (PNP) :

1- Le peuple a besoin d’un nouveau Leader Politique pour mener sa lutte d’obtention des réformes car il est certain que les manifestants du 19 août ne sont pas tous des membres du parti PNP ;

2- La forte mobilisation de la population pour cette manifestation est un signe fort que la majorité des togolais veut les réformes ayant toujours suscité des débats politiques ;

3- Les marches peuvent et sont un puissant moyen de pression sur le pouvoir vu les sorties médiatiques des Ministres à la veille de la marche du 19 août 2017 ;

4- La commission de réflexion sur les réformes doit prendre en compte cette manifestation publique pour conclure rapidement son rapport en proposant des réformes consensuelles dans l’intérêt supérieur de la population ;

5- La nécessité pour les élus à l’assemblée nationale de prendre la question des réformes au sérieux afin de prendre des mesures appropriées conformément aux aspirations du peuple ;

6- La nécessité pour le gouvernement de prendre des mesures adéquates pour bien encadrer les manifestations publiques au lieu de procéder à certaines interdictions devant entraîner des troubles sociopolitiques et des pertes en vies humaines ;

7- La nécessité pour les citoyens manifestants d’éviter toutes formes de violences même en cas de provocation.

Juste une réflexion citoyenne pour engager un lendemain meilleur.

Pascal Edoh AGBOVE
Acteur de la société civile



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!