Les acteurs impliqués dans la gestion des ressources forestières des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) mutualisent ce mardi à Lomé leurs efforts contre la criminalité environnementale.



 Cadre d’échanges en vue de l’amélioration technique dans le domaine de gestion durable des ressources forestières, cette rencontre a pour objectif principal,  selon ses organisateurs de partager  les expériences pour parvenir à une stratégie unique de lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles en général.

 Pour l’expert national du Conseil consultatif du comité de  l’Organisation internationale de la police criminelle (Interpol) pour la sécurité environnementale Hubert Bakai, il s’agira au cours de cette rencontre d’explorer les procédures utilisées au niveau de chaque pays en matière d’exploitation et d’importation du transit du bois.

 « Il s’agira également de voir quels sont les mécanismes à mettre en place pour améliorer la collaboration et la circulation entre ces pays. Le deuxième point consistera à voir comment créer un cadre d’échange permanent au niveau de la sous-région pour discuter des problèmes environnementaux de l’heure », a-t-il insisté.

 Selon le ministre de l’Environnement et des ressources forestières, André Johnson, selon certaines statistiques, plus de 50% de bois d’ébène les mieux exportés de l’Afrique vers l’Asie et l’Europe proviendra de l’Afrique de l’ouest. Au Togo ont été enregistré au total 69% du bois saisis toutes puissances confondues entre 2011 et 2014 et destinée à l’exportation frauduleuse.

 Présent à cette rencontre, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel  Yark Damehame a pour sa part insisté sur des sanctions draconiennes, histoire d’être rigoureux dans la lutte contre  le commerce illicite du bois. « Le cadre législatif devra mieux dépasser les faibles amendes pour éviter de sévères peines d’emprisonnement avec saisie et confiscation de biens provenant de ces activités illicites », a-t-il martelé.

 Au terme de cette rencontre, l’Organisation internationale de la police criminelle va disposer des systèmes de communication efficaces dans la lutte contre la criminalité internationale dont la criminalité environnementale.

 

Joseph A.

Afreepress


Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is a Joomla Security extension!