Le Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET) donne de la voix après les violentes manifestations sur le campus de l’Université de Lomé. A travers un communiqué rendu public jeudi, le mouvement dirigé par ADOUGO Komlan s’inquiète du « retard accusé par le gouvernement » dans l’octroi aux étudiants de leurs deux dernières tranches de bourses et allocations.

Le MEET, selon les termes de ce communiqué, tient à rappeler aux autorités que les bourses et allocations ont pour objetif d’aider les étudiants à organiser au mieux leurs études. « Le MEET rappelle aux autorités que les tranches sont destinées au bon déroulement des études et non aux vacances », insiste le mouvement qui demande à l’Etat de faire diligence pour mettre à disposition des pensionnaires des deux universités publiques du Togo, les fonds nécessaires à leurs études.

« En tout état de cause, le MEET souhaite une bonne révision aux camarades pour la réussite des examens en vue et leur demande d’être prêts et déterminés pour des éventuelles actions si les autorités gouvernementales et universitaires ne trouvaient pas de solutions idoines à ce problème », conclut le communiqué signé du président du MEET, ADOUGO Komlan.

Il faut rappeler que l’Université de Lomé a été secouée ces derniers mois par des manifestations, parfois violentes organisées par la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants pour réclamer la satisfaction d’une série de revendications.
Afreepress


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!