FAURE GNASSINGBE REFUSE D'ACCEPTER LE RETOUR DE LA CONSTITUTION DE 1992 ET NE VEUT PAS LAISSER LE POUVOIR - PEUPLE TOGOLAIS, IL FAUT PRENDRE VOTRE DESTIN EN MAIN - FAURE DOIT PARTIR

Grandes manifestations nationales des mercredi 20 et jeudi 21 Septembre 2017:
Ça suffit, rendez nous notre constitution.

FAURE DOIT PARTIR MAINTENANT - FAURE MUST GO NOW

50 ans de pouvoir ça suffit!


 Restructurer en profondeur le groupe Togo Télécom dans le but d’améliorer la qualité des communications au Togo. C’est le chantier dans lequel se lance le gouvernement togolais dans le but de la mise en place d’un unique opérateur national des télécommunications qui soit en accord avec les meilleures pratiques en vigueur sur le plan international.

La démarche a été communiquée jeudi par le gouvernement au sortir du Conseil des ministres présidé par le président de la République, Faure Gnassingbé.

Selon les termes du communiqué ayant sanctionné cette rencontre hebdomadaire du gouvernement,  l’Etat togolais a convenu de créer une holding en matière des communications électroniques au Togo. Cette holding comprenant trois filiales et dénommée « TOGOCOM » a été créée par décret adopté par le et dotée d’un capital social de 1 000 000 000 F CFA. « Elle est garante de l’efficacité du groupe dont elle définit la stratégie. A ce titre, elle fixe les objectifs et contrôle les résultats des filiales qu’elle détient à 100% », indique le conseil des ministres.

Cette transformation est motivée, selon le gouvernement par la haute exigence d’efficacité et de compétitivité dans le secteur des télécommunications ceci dans le but de rattraper le retard accusé par le Togo en matière de connectivité et de besoin d’un service de qualité et d’une connexion de haut débit sur l’ensemble du territoire à des prix  abordables.

Des filiales de TOGOCOM ont également été créées par décrets et portent notamment sur les attributions et organisation de la filiale Infrastructure de TOGOCOM, temporairement dénommée « Togo InfraCom ». Elle sera en charge des investissements à long terme ainsi que de la construction et de l’exploitation des infrastructures fixes et mobiles, indique le conseil des ministres. Le second décret concerne la création, attributions et organisation de la filiale Service, temporairement dénommée « Togo ServiceCom » qui sera chargée de proposer des offres convergentes et innovantes (voix et Internet, fixe et mobile) aux clients, particuliers et aux entreprises.

« Enfin, le quatrième décret porte création, attributions et organisation de la filiale Installation et support à la maintenance, temporairement dénommée « Togo InstalCom ». Elle est responsable de l’installation, de la réparation et de la maintenance des équipements. Chacune de ces filiales est dotée d’un capital social de 500 000 000 F CFA », souligne le communiqué ayant sanctionné le conseil des ministres de ce jeudi 13 juillet 2017.

Les avantages de cette transformation sont multiples, poursuit le communiqué qui parle de l’amélioration de la qualité des services à la clientèle, l’extension de la couverture de l’Internet très haut-débit à l’ensemble de la population et la baisse significative des prix qui devront s’aligner sur les prix les plus bas du continent.

Cette transformation est une opération interne qui n’affecte pas les services et les opérations courantes des sociétés Togo Télécom et Togo Cellulaire, a souligné le gouvernement.

A.Y.
Afreepress



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!