Son parti n’a pas été du tout d’accord avec le ministre de l’Administration territoriale et a décliné son adhésion à la manoeuvre qui consiste à passer à une une CENI que l’on dit technique. Mais le député Jean Kissi du CAR dont la position du parti est en adéquation avec d’autres comme l’ANC, la CDPA et les FDR, ne croit pas qu’il faudra à ces partis d’aller dormir sur leurs lauriers après de refus de cautionner une telle manoeuvre du ministre Boukpessi. Pour Kissi qui, se fondant sur le cas du Ghana voisin, indique qu’une CENI technique n’existe pas, ces forces démocratiques précitées se doivent ""parler d’une même voix sur des questions comme la question de la CENI qui augure déjà de ce qui nous attend à l’orée des prochaines élections à savoir les locales. Le calendrier dit que les locales ne doivent pas dépasser le mois de Juin, 18 mois de l’atelier de juillet 2016"". Car pour lui, cette façon de faire du ministre qui a tenu une position à leur première rencontre puis l’a légèrement modifiée à la deuxième rencontre, focalisant lesdiscussions sur une modification de la CENI, est bien annonciateur d’un coup de force en préparation en vue des locales. ""On est obligé de réfléchir. On doit revoir la manière de faire. On est des hommes dotés de sens"" et donc, il urge ""que nous ayons le sursaut nécessaire pour que cette convergence de vue se transforme en une synergie dotée d’une méthode efficace et claire pour qu’on ne secoue pas des épouvantails en l’air"". Dès lors, par quelle méthode ccces forces démocratiques s’opposeront à ce nouveau coup de force ? Seule la suite nous situera.


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd