50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!
« Il ne faut pas céder à l'intimidation»

FAURE GNASSINGBE REFUSE D'ACCEPTER LE RETOUR DE LA CONSTITUTION DE 1992 ET NE VEUT PAS LAISSER LE POUVOIR - PEUPLE TOGOLAIS, IL FAUT PRENDRE VOTRE DESTIN EN MAIN - FAURE DOIT PARTIR

FAURE DOIT PARTIR MAINTENANT - FAURE MUST GO NOW

50 ans de pouvoir ça suffit!


Après le décret pris en Conseil des ministres le 22 juin dernier officialisant l’organisation des cérémonies nationales de purification du Togo, le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (Hcrrun) entre de plein pied dans la phase pratique de ces cérémonies.

Les dates officielles auxquelles elles devront se tenir ont été annoncées jeudi dernier à travers un communiqué rendu public par le Hcrrun, a appris l’Agence de presse Afreepress. Dans ce communiqué, l’institution chargée de réconcilier les Togolais remercie les « responsables des confessions religieuses, des dispositions qu’ils font prendre pour faire dire du 3 au 9 juillet 2017, des offices (messes, cultes et prières) axés sur des messages de facilitation du pardon, d’apaisement des cœurs et de réconciliation ».

Le Hcrrun a profité de cette sortie médiatique, pour fournir plus de détails sur les dates retenues pour l’organisation des cérémonies. L’apothéose des journées de purification et de prières pour le Togo, indique l’institution, aura lieu pour les religions traditionnelles le jeudi 6 juillet 2017, pour la religion musulmane le vendredi 7 juillet 2017 et pour les chrétiens, le dimanche 9 juillet 2017.

Pour ce faire, le Hcrrun invite les fidèles de ces confessions et toutes les populations à participer massivement et ceci dans une « communion de foi », à ces cérémonies.

Il faut rappeler que les cérémonies dont il est ici question, ont été instituées pour purifier le Togo du sang de ses filles et fils coulé lors des violences des périodes 1958 à 2005. Ces cérémonies, soutient le 1er rapporteur du Hccrrun sont « très importantes » pour réconcilier le Togo avec lui-même. « Il était important de procéder à ces cérémonies qui sont des pratiques endogènes », indique Evalo Wiyao pour qui, ces pratiques sont bien connues par les populations togolaises qui s’y adonnent en des « circonstances difficiles ».

Ces cérémonies rapporte pour sa part, le Révérend Djakouti Mitré, Président de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo et du Conseil chrétien, permettront à chaque Togolais d’entrer en « lui-même et se réconcilie avec Dieu avant de se réconcilier les uns avec les autres, pour que le pays soit le lieu où Dieu règne ».

A.Y.
Afreepress



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd