Togo: Entités togolaises identifiées comme « alignée sur Faure Gnassingbé »et/ou considérée comme un agent satellite d’UNIR



LES FAUX OPPOSANTS AU TOGO
A LIRE
FAURE GNASSINGBE DOIT PARTIR

EMMANUEL MACRON SUR LA CRISE TOGOLAISE "La conservation longue du pouvoir sans processus électoraux, sans cadre de pluralisme n'est pas une bonne chose"


Depuis 2006 si Faure avait appliqué l’APG, on ne serait pas cette crise

 

Encore quatre mois séparent le Togo de l’échéance fatidique de la présidentielle de 2015. Dans cette perspective, outre les candidatures déclarées de Kofi Yamgnane et du pasteur Ada, la liste des candidatures annoncées s’est allongée ce vendredi avec deux autres intentions de candidature dont celle du candidat indépendant, le révérend Pépé Magloire Dotsè.

Face à la presse ce vendredi au CESAL, le désormais candidat déclaré à la présidentielle de 2015 est revenu sur les différents facteurs qui l’ont poussé à se lancer en politique mais également sur ses ambitions personnelles pour le Togo et ses populations. Il s’agit des ambitions en 11 points.
Ainsi, il ne néglige pas la nécessité de tracer une vision claire pour le pays que ce soit sur le plan économique, social, politique, culturel et religieux. Entre autres points que le candidat Pépé ne néglige pas, il y a l’Education, l’Enseignement supérieur, la Santé, l’agriculture, l’emploi, l’administration publique et la bonne gouvernance, les institutions de la République, la sécurité, l’environnement et les mœurs.

Plus que confiant de sa victoire à la présidentielle à venir, le candidat Dotsè a justifié son engagement politique en tant que candidat indépendant à travers quatre éléments qui lui sont indispensables : « le Togo n’a pas fait de réelles avancées dans le sens de la cohésion, du progrès économique et sociale qui sont la raison d’être des gouvernants », « les querelles interminables entre les partis politiques de tous bords », « il est temps que des citoyens s’engagent directement dans la politique en se réappropriant le terrain » et il se dit constituer « l’alternative pour un changement pacifique ».

Sur le dernier élément, on peut dans les dires du candidat retenir que sa volonté pour le Togo, tout comme c’est d’ailleurs le cas pour les autres candidats à la présidentielle de 2015, est qu’il soit « paisible, prospère et inclusif », qu’il « valorise les ressources et les compétences nationales en vue d’une émergence sur le plan économique et social », et enfin autosuffisant sur le plan alimentation, énergie, santé et éducation.

Ceci dit, on peut déjà imager tout l’embarras qu’aura les électeurs dans la multitude de candidature qui s’annonce pour ce scrutin.
M.G, Lomé (Telegramme228)



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!