Le mot d'ordre de l'opposition togolaise

"MANIFESTATION DE L'OPPOSITION AU TOGO CHAQUE JOUR JUSQU'AU DEPART DE FAURE GNASSINGBE DU POUVOIR"

Faure pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman

50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS



«Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»


Mercredi, Maritime-Est et jeudi, Lomé-Golfe. Awa Nana-Daboya et sa suite ne ménagent aucun effort pour une réussite effective de leur mission : celle de la réconciliation et le renforcement de l’unité nationale. Tel qu’ils le font depuis le 10 mai, ils sont allés le processus de réparations aux populations de ces deux localités. Un message apparemment bien passé.

« Moi je suis prêtresse et sans purification de ce pays, rien ne bougera », estime une participante. Et pour le Révérend Mitré Djakouti de l’Eglise des AD du Togo, le pardon est nécessaire. « J’ai suivi le cœur des gens et j’ai compris le cœur a toujours besoin d’être consolé et je prie les responsables du puisent avoir des mots ou des paroles consolantes pour les apaiser », a-t-il émis à la fin de la séance.

Pour la présidente du HCRRUN même, le bout du tunnel est déjà perceptible. Selon elle, « le chemin est long mais nous y sommes parvenus. Ceux qui n’y croyaient pas aujourd’hui, ils sont d’y croire. C’est effectif, on va rentrer dans la phase de réparations, on y est déjà et les indemnisations vont venir symboliquement mais c’est significatif, c’est ça même le sens ».

De l’autre côté à l’intérieur du pays, des commissaires du HCRRUN, notamment Claudine Ahianyo-Akakpo et Dr Evalo Wiyao avec leurs suites respectives ne se lassent pas non plus d’expliquer le processus tant dans Plateaux-Ouest que dans la région de la Kara.

Ce vendredi ce sera le tour de la région centrale. Après une séance de travail à Sokodé, le préfet de Tchaoudjo, donne son aval. « Aujourd’hui, il est question que le togolais s’approprie vraiment la notion de pardon c’est lui qui pourra nous permettre de vivre ensemble. Le programme est bien venu », a déclaré le Colonel Monpio,Matéyindou.

Le seul souhait de tous les Togolais, est qu’il y ait dans le pays, le Pardon, Tolérance et la Cohésion sociale.

T228



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!