Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX


Le 27 avril dernier, les Togolais ont célébré le 57e anniversaire de l’indépendance de leur pays.
En 57 ans, le Togo a été dirigé entre autres par Gnassingbé Eyadema, décédé en février 2005 après 38 ans passés à la tête du pays. Faure Gnassingbé qui a succédé à son père totalise à ce jour 12 ans de règne.

En marge de cette célébration nationale, la question de l’alternance du pouvoir a davantage été soulevée.

Pourtant, la Commission vérité justice et réconciliation a recommandé des discussions sur ce sujet sensible pour la classe politique togolaise. Pour cette commission, l’alternance à la tête du pays est une condition nécessaire à la consolidation de l’Etat de droit au Togo.

La conférence des évêques a invité la classe politique togolaise à se pencher sur ce sujet.

A cette occasion, l’opposition togolaise a organisé un colloque ce weekend à Lome. Le thème choisi : « l’alternance politique en Afrique ».

Cela fait plus de dix ans que la question des réformes alimente le débat politique au Togo. A moins d’un an des prochaines législatives, le sujet demeure au cœur des contestations et des accusations mutuelles entre pouvoir et opposition.

Source :  BBC Afrique



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd