Avec 40% de parts, l’agriculture est le premier contributeur au PIB du Togo. C'est le plus grand pourvoyeur d’emplois, elle se place en tête des secteurs porteurs. Mais elle reçoit aujourd'hui moins de 1% des concours du secteur financier.

L’Etat togolais conscient de ce problème est déterminé à créer les conditions favorables pour attirer des financements dans le secteur agricole et vers les PME/PMI. Pour ce faire, le ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes, Victoire Tomegah-Dogbé et son collègue de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydrolique ont eu à organiser le 18 avril 2017, un déjeuner de partage et de sensibilisation avec des responsables des institutions financières et des autorités monétaires de place, a appris l’Agence de presse Afreepress. Les opportunités de financement dans l’agriculture commerciale ont été au centre des échanges.

Organisé au Palais de la Présidence de la République à Lomé par la coordination du Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’insertion des jeunes dans le Secteur Porteur (PAEIJ –SP), cette rencontre a permis aux responsables des institutions financières de faire part au gouvernement des risques qui freinent l'élan des financements durable et de façon consistante, dans le secteur de l’agriculture. Ceux-ci ont aussi souhaité que les efforts du gouvernement se fassent dans une démarche stratégique, afin que les banques puissent déterminer qui sont les acteurs sur une chaîne de valeurs permettant d’intégrer l’ensemble des filières et des activités du monde agricole en vue d’un meilleur financement.

Pour Victoire Tomegah-Dogbé, une enquête a permis au gouvernement de se rendre compte qu’« il était aisé de démultiplier l’impact sur le développement des populations, à travers le développement de l’activité quotidienne, mais également le renforcement de l’attractivité de cette activité pour les jeunes, forces vives du Togo et l’Afrique ». Cette étude a motivé selon elle, le lancement du PAEIJ-SP qui est un projet de son ministère financé par la Banque Africaine de Développement BAD.

Aklom A.
Afreepress


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Our website is protected by DMC Firewall!