Togo : Les évenements de la répression barbare sur le Campus de Lomé

FAURE GNASSINGBE , IL FAUT LAISSER LES ETUDIANTS TOGOLAIS EN PAIX

La ville d'Aného a accueilli Monsieur Nicolas Berlanga Martinez, Ambassadeur et Chef de Délégation au Togo et quelques collaborateurs, dans le cadre du lancement officiel du projet "Extension du service public d'assainissement non collectif à Aného" (ESPANCA), qui finance la poursuite de la mise en place d'un système d'assainissement non collectif dans la ville d'Aného.
Etaient également présents à cette cérémonie, le Préfet des Lacs, le Président de la délégation spéciale de la Commune d'Aného, les représentants des trônes de Glidji, Lolan et Adjigo et alliés, les notables, Chefs des services déconcentrés de l'Etat, autorités de la ville et la population de la Commune. L'esplanade de l'Hôtel de Ville, où s'est rassemblée une foule de bénéficiaires, a servi de cadre à la cérémonie.


Ouvrant la cérémonie de lancement à la suite des mots conjoint de bienvenue des 3 trônes, le président de la délégation spéciale d'Aného a souhaité un joyeux anniversaire à l'Union européenne qui vient de célébrer le 60ème anniversaire de la signature du Traité de Rome, traité fondateur de cette institution.


Il a rappelé les concepts qui sous-tendent le traité : la sauvegarde de la paix et la stabilité en Europe et dans le monde, la réduction de la pauvreté dans les pays en développement, la solidarité entre les peuples, le changement climatique, l'environnement et les Droits de l'homme, et a salué l'appui de l'UE dans ces différents domaines à travers le monde et au Togo comme celui de, l'assainissement et la décentralisation, thématiques qui soutiennent la cérémonie de lancement de ESPANCA.


ESPANCA, fait suite et se base sur les résultats obtenus du projet pilote SPANC (Service public d'assainissement non collectif), qui avait pour origine la lutte contre la défécation à la plage d'Aného. SPANC précédemment cofinancé par l'Union européenne et le département des Yvelines (France) à hauteur de 161 millions de francs CFA (245.500 €) a permis de faire des réalisations considérables au bénéfice des populations d'Aného, notamment, la construction de 42 latrines ECOSAN dans les ménages, l'acquisition des équipements de traction (tracteur et chariot) pour la vidange des fosses, l'implantation des poubelles publiques à travers la ville.


L'accroissement des besoins d'assainissement de la ville d'Aného a amené à l'élaboration de la deuxième phase du projet (ESPANCA), d'un coût global de 426,3 millions de francs CFA soit environ 650 mille euros, également cofinancé par les deux partenaires (UE et le département des Yvelines - France) couvrant la période de 2017 – 2020 soit 3 ans d'activité. Il vise trois objectifs précis dont (i) équiper 80% de ménages en ouvrages d'assainissement autonome et offrir des meilleures conditions d'hygiène dans les établissements scolaires; (ii) abonner 41% des installations particulières et toutes les installations des services publics au service public de la mairie et (iii) assurer la viabilité à long terme du service.


Des latrines familiales seront construites dans 201 ménages moyennant une contribution financière de 50.000 F CFA (76,22 €), des latrines seront gratuitement bâties dans 9 écoles primaires publiques de la ville (58 cabines, 48 laves mains,…) et un système d'abonnement permettra le suivi et l'entretien des équipements sur toute sa durée de vie.


Toutes les boues de vidange seront valorisées dans le secteur agricole selon une procédure mise en place par une étude de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) de l'Université de Lomé. Ce mode de gestion sera à dupliquer dans les autres régions du Togo, où les collectivités locales auront en charge la gestion d'un certain nombre d'infrastructures.


Intervenant à son tour, l'ambassadeur de l'UE, Monsieur Nicolas Berlanga Martinez, a pris l'exemple du département des Yvelines comme modèle de coopération décentralisée qui a permis sa participation au financement de ces projets dans la ville d'Aného. Il a développé par la suite trois idées phares qui doivent guider la gestion du projet : Rester à l'écoute – une occasion de donner la voix à la participation des populations à la construction de la cité. Il a exhorté les populations à relever ce défi lors des prochaines élections locales envisagées dans les 15 à 18 prochains mois par le Gouvernement; appliquer la transparence dans la gestion financière-ceci nécessite la mise en place d'un mécanisme de participation des populations ; renforcer la priorité aux écoles et à la jeunesse – cette dernière étant un canal de transmission des actions de sensibilisation reçues dans les établissements scolaires vers les ménages.


Quant à la représentante du département des Yvelines, elle est revenue sur les réalisations du projet SPANC (2012- 2016) qui a couvert des villes de part et d'autre de la frontière Togo-Bénin. Elle a rappelé que le projet contribue aux efforts des autorités togolaises pour l'atteinte d'ici 2030 de l'objectif 6.2 des Objectifs du Développement Durable "assurer un accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d'assainissement et d'hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes et de filles et des personnes en situation vulnérable". Elle a insisté sur l'opportunité qu'offre ce projet pour les initiatives de partage d'expérience de la Commune D'Aného avec les Communes et collectivités sœurs du Togo, dans un soucis de vulgarisation des bonnes pratiques dans la gestion de l'assainissement urbain.


Le Préfet des Lacs, dans son discours de lancement du projet ESPANCA, a invité les populations d'Aného à s'approprier le projet à en assurer la durabilité et en faire un élément de fierté en y adhérant massivement. Il a rappelé que ESPANCA va dans le même sens que la politique du Gouvernement d'assurer un assainissement décent pour tous et remercié l'Union européenne pour son appui tout en la rassurant de la disponibilité des populations à travailler à l'atteinte des objectifs pour la pérennisation du projet. Au cours de la cérémonie, l'ambassadeur de l'Union européenne a été fait citoyen d'honneur de la Commune
Dépêches Togo


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!