Parmi les mesures prises par le gouvernement le 17 mars dernier pour ramener un tant soit peu le calme dans le milieu éducatif, les dispositions prises pour l’élaboration du statut particulier des enseignants. Mais, jusqu’à ce jour, le Comité de rédaction annoncé par le Gouvernement n’est toujours pas mis en place.

« En ce qui concerne le statut particulier des enseignants, le gouvernement mettra en place avant la fin de ce mois de mars un Comité de rédaction élargi aux partenaires en développement », a annoncé le Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU. Ce statut devra être adopté dès la rentrée 2017-2018 et « permettra de préciser entre autres, les procédures en matière d’affectation et de mutation des enseignants », a-t-il poursuivi. Aujourd’hui, c’est le 30 mars et demain vendredi c’est le 31, la fin du mois. Donc, c’est clair qu’il ne reste plus quelques heures pour Komi KLASSOU et son gouvernement de tenir leur promesse, comme c’est la cellule ad hoc sur les cotisations ou prélèvements.

Notons aussi que c’est à compter de ce 1er avril 2017 que devra prendre effet le doublement de la prime incitative à la fonction enseignante. Autrefois, elle était de 10 000 FCFA et 8 000 FCFA respectivement pour la catégorie A et les autres catégories. Si le gouvernement tient sa promesse, les bulletins de paie afficheront respectivement 20 000 FCFA et 16 000 FCFA, selon la catégorie.
Afreepress

Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is a Joomla Security extension!