Le Groupe des six poursuit son opération de charme auprès des instances nationales et internationales. Après la commission de réflexion sur les réformes et les ambassadeurs de l'UE, de la France et de l'Allemagne au Togo, le Groupe a rencontré jeudi, l'ambassadeur permanent de la CEDEAO au Togo. Les deux entités ont échangé sur l'épineuse question des  réformes politiques et institutionnelles.

Pour le Groupe de six, le Togo est dans une situation  qui ne l'autorise plus à sélectionner ceux qui peuvent l'aider.  Nous devons, affirme Mouhamed Tchassona-Traore, aller vers ceux qui peuvent nous faire sortir du gouffre. 

C'est l'une des raisons fondamentale qui a motivé l’entrevue que le groupe a eu avec la CEDEAO qui,  avant la présidentielle de 2015 au Togo, a  juré de tout faire pour aider le pays  à aller de l'avant sur la question des réformes. 

"Nous sommes allés les rencontrer pour nous  émouvoir de ce que la CEDEAO doit pouvoir s'impliquer davantage dans la crise togolaise. Ils ne peuvent pas rester les bras croisés à nous regarder surtout qu'ils ont déjà juré par le passé nous aider à sortir de l'impasse" a déclaré le Président du MCD, Mouhamed Tchassona-Traore, à la sortie de la rencontre.

Selon le Président du MCD,  la démarche du Groupe de six a été bien appréciée par le Docteur Garba Lompo. 

"Le Représentant permanent de la CEDEAO a trouvé louable notre démarche de plaidoirie et nous a exhorté à continuer dans ce sens afin que  nous arrivions à toucher toutes les instances qu'il faut", a ajouté Me Tchassona-Traore. 

Pour rappel, le Groupe de six est composé du MCD, Togo Autrement, Parti des Togolais, FDR, les Démocrates et ADDI. Ils disent fédérer les énergies pour arracher les réformes.

LE TEMPS

Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is a Joomla Security extension!