Pour une fois, la fameuse phrase selon laquelle « les accords n’engagent que leurs signataires » n’a pas été l’appréciation par la CSET du relevé de conclusion du groupe de travail sur le secteur éducatif. La CSET se félicite certes du travail abattu, mais n’est pas prête à observer cette trêve, tel que recommandé dans le document. Et la nouvelle grève commence ce lundi 06 mars 2017.

Encore trois nouvelles grève annoncées pour cette semaine. La Coordination des Syndicats de l’Enseignement (CSET) est en grève de 72 heures pour compter du lundi 06 mars au mercredi 08 mars 2017. Sur la même période, la Fédération des Syndicats de l’Éducation Nationale (FESEN) aussi observe une grève. La troisième catégorie d’enseignants est celle des enseignants de Éducation Physique et Sportive. Ils avaient annoncé également une grève dite d’avertissement pour les 09, 10 et 13 mars 2017.

Si toutes ces grèves sont maintenues malgré l’appel à la trêve lancé par le groupe de travail sur le secteur éducatif, cela prouve à suffisance que les gens n’ont prêche dans le désert. Selon Yaovi ATCHOU-ATCHA, Coordonnateur de la CSET, après compte-rendu fait à la base du relevé de conclusion, cette dernière l’a purement et simplement rejetée. Car, souligne-t-il, « la trêve reste un souvenir dans les cœurs ». Ce rejet se justifie, selon celui-ci par le fait qu’une trêve de deux semaines avaient déjà été observées en janvier 2017 pour permettre au gouvernement de poser un pas de confiance. Cependant, la CSET déplore que cette trêve « n’a accouché que d’une souris ».

Bien que cet appel à la trêve n’ait pas reçu l’onction des syndicats grévistes, ils ont néanmoins apprécié le travail qui a été fait dans ce cadre mis en place le 18 janvier par le Premier Ministre avec pour mission de plancher sur les maux qui minent le secteur éducatif depuis des années. « Comme tout citoyen lambda, la CSET a pris acte du relevé de conclusion. De tout cœur, il faut dire qu’il y a eu un peu d’avancée », s’est félicité Yaovi ATCHOU-ATCHA.

Rappelons que déjà lors du paraphe du relevé de conclusion le vendredi 03 mars dernier, les centrales syndicales présentes disaient être engagées à transmettre fidèlement ce qui a été fait ; mais malheureusement, elles ont fait comprendre qu’aucune garantie ne peut être donnée quant à une adhésion totale des autres, syndicats d’enseignants, surtout ceux grévistes.

T228

Togosite.com ----- Contactez-Nous
Our website is protected by DMC Firewall!