Le comité de mobilisation des fonds pour la campagne de la CAN des Eperviers a rendu son compte hier mercredi : une moisson de près d’un milliard CFA.

Une fois n’est pas coutume. Le Comité de mobilisation des fonds pour la campagne de l’équipe nationale à la CAN Gabon 2017 a fait l’état des lieux de son action. La moisson est impressionnante par le montant du fonds levé, soit près d’un milliard de francs, mais aussi par la contribution, du sponsoring déguisé (?) de certaines sociétés d’EtatLes donateurs au Fonds de mobilisation pour les Eperviers..

Une liste des donateurs a été publiée où se nichent des citoyens ordinaires, les pontes de la République, les sociétés d’Etat et privées. Togocel (10 millions), Office togolais des recettes (OTR) (30 millions), CONSEIL NATIONAL DES CHARGEURS DU TOGO (10 millions), une société à l’acronyme bizarre O/TRESOR PGT (400 millions CFA) constituent  les principaux sont des sociétés d’Etat.  La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a fait une contribution de 15 millions CFA alors que la caisse connaît des difficultés.

Asko de Kara, club de football, qui reçoit une subvention de  10 millions CFA de la Fédération togolaise de football, a généreusement contribué à hauteur de 10 millions CFA.

Petite curiosité de cet inventaire à la Prévert : la contribution des ministres du gouvernement varie de 500 mille à 1 million. Est-ce une consigne présidentielle ?

Le comité de mobilisation des fonds a été forcé de publier un bilan de son crowfunding. Les Togolais n’ont jamais su le compte de 2013, le gouvernement a été obligé de rendre gorge après une vive polémique sur le sujet.

A noter que l’équipe nationale du Togo a été sèchement éliminée de la CAN 2017, avec un seul but marqué contre six encaissés.

Voir-ci jointe en PDF ( Les donateurs au Fonds de mobilisation pour les Eperviers.) la liste pour les curieux.

LE TEMPS

Togosite.com ----- Contactez-Nous
DMC Firewall is a Joomla Security extension!