Les étudiants de l’Université de Lomé par la voix de leurs délégués ont exprimé leur mécontentement aujourd’hui devant la presse eu égard à la parole non tenue par les responsables ministériels et universitaires vis-à -vis de payement de leurs bourses et allocations d’aide qui devraient êtres versées depuis.

Face à la situation de misère et de précarité déjà que vivent la relève de demain sur les Campus du Togo, les étudiants ne veulent plus se laisser faire. Ils menacent de rentrer dans les mouvements de débrayage si ri leurs voix ne sont pas attendues d’ici peu.

A travers les déclarations des différentes associations des étudiants sur le Campus universitaire de Lomé, on peut aisément comprendre que la ligne rouge est franchise.

Lire la déclaration conjointe du LTDE et des délégués généraux de l’Université de Lomé et celle du MEET.

Ligue Togolaise des Droits des Étudiants (LTDE)
Délégués généraux de l’Université de Lomé

Déclaration liminaire

Les bourses et allocation, communément appelé tranche constituent, pour nous étudiants Togolais un Droit. Il faut nous les verser à temps et de façon régulière. C’est pour dire que depuis bientôt un mois les autorités gouvernemental et la directrice de la DBS sont en train de nous rouler dans la farine pour quelque chose qui nous revient de droit.

En effet, les autorité se sont volontairement engagées à nous verser les tranches le 25 Janvier 2017. Cependant force est de constater qu’à ce jour aucun étudiant n’est encore entré en possession de ses tranches.

De plus les démarches entreprises aussi bien par la LTDE que les Délégués généraux se sont révélés infructueuses.

Ce qui démontre clairement non seulement le mépris que certaines autorités ont pour les étudiants mais aussi le genre de respect et de considération qu’ils nous donnent.

Eu égard à tous ses constats, la Ligue Togolaise des Droits des Étudiants(LTDE) et les Délégués Généraux de l’Université s’associent pour exiger la sortie immédiate et inconditionnelle de deux tranches d’ici le Jeudi 23 février 2017 et la définition d’un calendrier précis de sortie des tranches auquel cas nous passeront à la vitesse supérieure.

Par ailleurs, nous invitons les étudiants à se tenir prêt pour un éventuel appel à manifester.
Fait à Lomé, le 22 février 2017
Ont signé,
P.O les Délégués Généraux : Guezo-Nabede
P.O. La LTDE : Foly Satchivi

Déclaration du MEET

Le Mouvement pour épanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET) est ahuri de constater le retard accusé par le gouvernement dans le versement des premières tranches de bourses et allocations aux ayants droits.

Cherchant à comprendre les causes dudit retard, le MEET a eu ce jour un échange sur le sujet avec les autorités en charges de l’université.

Aux termes des échanges, les autorités ont promis de mettre les sous à la disposition des bénéficiaires au plus tard vendredi le 24 février 2017.

Le MEET en a pris acte et demande aux étudiants de rester mobilisés et déterminés.

Au cas où la parole donnée ne venait pas à être respectée, le MEET organisera une assemblée générale dont la date et l’heure seront communiquées.

Fait à Lomé, le 22 février 2017
Pour le Bureau National,
Le Trésorier Général,
Zetudu K. Koffi

Source : Justin Anani, Togovisions


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Our website is protected by DMC Firewall!