Les Togolais veulent la démission du Ministre Yark Damehane

Il est incapable de maintenir la paix et la sécurité au Togo

SELON YARK DAMEHANE , LE MENTEUR, LE TUEUR, L'INCAPABLE
"Des armes venues d'ailleurs découvertes aux mains des manifestants"


« La dernière vague est composée de 298 casques bleus togolais. Ils seront à Lomé ce jeudi avec tout le matériel. Il s’agit d’une mission réussie », c’est ce que confiait hier mercredi un haut responsable militaire togolais, à nos confrères de l’Agence Savoirnews. Avant cette dernière vague, à en croire ce haut responsable, « une autre vague de ce même contingent est déjà rentrée tôt ce mercredi (4H GMT) ».

Il est à noter que ces retours ne seront pas suivis de remplacement comme ce fut le cas par le passé vu que cette mission de l’ONUCI (Opération des Nations-unies en Côte d’Ivoire) prend définitivement fin au plus tard le 30 juin prochain.

« La présence de la mission n’est plus nécessaire en Côte d’Ivoire. Le reste, ce sont les ivoiriens qui devront le faire dans le cadre démocratique qui existe aujourd’hui », indiquait Aïchatou Mindaoudou, représentante spéciale du secrétaire général pour la Côte d’Ivoire, d’après qui, cette mission a rempli son rôle durant 14 années de présence sur le sol ivoirien.

Pour ce qui est des Togolais, il est à noter qu’ils sont crédités d’un bon comportement sur cette mission au cours de laquelle ils avaient eu à sécuriser les sites et les aéronefs de l’Onuci et de protéger les biens, les autorités et les personnes.

Raison d’ailleurs pour laquelle, environ 456 Casques bleus du contingent togolais avaient été décorés de la médaille des Nations Unies au mois d’août de l’année 2016.
T228



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!